Quatre opérateurs interconnectent leurs labs et s'ouvrent aux start-ups de tous les pays - Actualités RT Opérateurs/FAI

Quatre opérateurs interconnectent leurs labs et s'ouvrent aux start-ups de tous les pays

le 10/09/2015, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 356 mots

Tous les opérateurs télécoms ont  délaissé leurs anciennes structures de R&D pour privilégier le recours aux start-ups. Des start-ups ouvertes sur l'international, certaines avec un investissement financier de l'opérateur, d'autres pas.

Quatre opérateurs interconnectent leurs labs et s'ouvrent aux  start-ups de tous les pays

Quatre opérateurs viennent d'annoncer un accord pour mieux collaborer ensemble en interconnectant leurs labs. Il s'agit de trois européens, Deutsche Telekom avec hub:Raum, Telefonica (openfuture), Orange (orange fab) et de leur homologue de Singapour, SingTel et sa structure Innov 8. Les membres de Spark Innov 8, un réseau fondé par SpringTel en Asie du sud-est sont également admissibles. L'idée est de catalyser les efforts des start-ups soutenues par chacun des quatre et de propulser ces start-ups au-delà de leur marché domestique et de celui adressé principalement par l'opérateur qui les abrite.

En clair, des start-ups situées par exemple en Afrique pourront accéder aux ressources d'Orange lab pour se développer. C'est d'ailleurs ainsi que le message a été perçu sur ce continent où Orange est très implanté. Mais ces start-ups pourront également disposer désormais de ressources développées par les trois autres membres de l'alliance. SingTel avec son lab et son réseau Spark Innov 8, ouvre les portes de l'Asie aux start-ups des autres continents, mais pas celles de la Chine et des Etats-Unis qui restent un peu la zone blanche de cet accord.

La prochaine étape critique pour Orange

Nathalie Boulanger, directrice des opérations du marketing stratégique et des Orange Labs chez Orange, explique qu'il s'agit pour Orange de la prochaine étape critique nécessaire pour développer les startups. Autre précision, il s'agit bien de co-développement, pas de financement, sur ce sujet aussi les quatre opérateurs sont très actifs, mais c'est un autre dossier.

Celles-ci pourront trouver dans l'alliance des études de marché, une mise en relation avec des partenaires, l'utilisation d'espace de co-working et même un accès aux activités opérationnelles des opérateurs, c'est-à-dire un contact avec leurs responsables métier de manière à rapprocher le plus possible les travaux des start-ups d'une possibilité de mise sur le marché. Dans cette étape ultime aussi, les start-ups devraient pourvoir être accompagnées par les quatre opérateurs.  

En photo : Nathalie Boulanger, fait de cette ouverture une nouvelle étape critique pour les labs d'Orange

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins...

Grâce à une suite de solutions d'AT&T, l'équipe de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing peut mieux utiliser les données partout dans le monde. Fort d'un partenariat de huit ans, AT&T a livré

le 09/04/2019, par Samira Sarraf, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 969 mots

58 Md$ pour la 5G en Chine dans deux ans

Après avoir loupé les trains de la 3G et de la 4G, la Chine s'apprête à investir 58 milliards de dollars dans la technologie 5G dans les deux prochaines années, selon une étude de GSMA Intelligence. Alors que...

le 27/03/2019, par Serge LEBLAL, 285 mots

Circet croque Cableven pour accélérer son essor en Europe

En plein développement hors des frontières européennes, l'intégrateur d'infrastructures de réseaux varois Circet poursuit sa stratégie d'expansion géographique en mettant la main sur Cableven, un opérateur...

le 03/01/2019, par Véronique Arène, 338 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »