Salon TRANSPORTS PUBLICS 2008: le ticket sur téléphone mobile attend le tram de Bordeaux - Actualités RT RFID

Salon TRANSPORTS PUBLICS 2008: le ticket sur téléphone mobile attend le tram de Bordeaux

le 13/06/2008, par Philippe Pelaprat, RFID, 518 mots

Le salon des transports publics 2008 est l'occasion de découvrir l'avancement des nouvelles technologies de billetique. En particulier, le tram de Bordeaux devrait proposer prochainement le paiement par mobile NFC.

Salon TRANSPORTS PUBLICS 2008: le ticket sur téléphone mobile attend le tram de Bordeaux

Le premier lancement commercial de la billetique sur mobile - plus précisément du B-Pass porté par Veolia et Orange - est suspendu au choix du délégataire de service public des transports de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Les résultats de l'appel d'offres sont attendus au plus tôt pour octobre prochain. Confiant, l'actuel délégataire et son partenaire opérateur ont profité du salon Transports Publics 2008 qui s'est terminé jeudi 12 juin à Paris pour démontrer les fonctionnalités du B-Pass, un badge NFC couplé à la carte SIM d'un terminal mobile, qui gère à la fois les titres et les abonnements de transport des voyageurs ainsi que leur accès à la plate forme d'information et de transaction. Une puce alimentée par le champ électromagnétique des bornes Concrètement, le téléphone de chaque client est équipé d'un tag alimenté par le champ électromagnétique des bornes de type Navigo. Celle-ci contrôle la validité du titre de transport même si le téléphone est hors tension. En revanche le portable doit être allumé pour que le client accède au portail pour acheter de nouveaux droits à voyager et s'informer de l'état du trafic. L'appareil peut aussi lire un badge collé sur un abribus ou sur un réfrigérateur pour se connecter immédiatement au portail sans passer par la fonction navigation Web embarquée. « Toute la relation entre les clients et le système d'information et de e-commerce du transporteur passe par le réseau de l'opérateur mobile partenaire, explique Dominique Descolas, chargé de mission à la direction Recherche, Innovation & Développement Durable chez Veolia Transport. Séparer l'opérateur mobile et l'opérateur de transport « Nous pensons que c'est la meilleure solution dans la perspective de la généralisation des forfaits voix-données d'ici un an. En revanche le paiement de la transaction en ligne ... ... s'effectue exclusivement par prélèvement sur compte bancaire, par carte bleue ou par post-paiement. L'imputation sur la facture de l'opérateur mobile est une option qui n'a pas été retenue, notamment pour bien séparer les dépenses de communication et de transport, complète-t-il. L'expérimentation de B-Pass est l'objet de toute l'attention du groupe de travail Ulysse qui associe les trois opérateurs mobiles et les grands transporteurs français (SNCF, RATP, Veolia, Keolis et Trandev). Un système valable en France et en Europe Le projet est soutenu par le Pôle de compétitivité « Transactions Electroniques Sécurisées » de Basse-Normandie [TES] qui a aussi suivi les expérimentations à petite échelle de Nice, Paris, Grenoble, Strasbourg, Rennes et en Bretagne. B-Pass ou son clone devrait donc exister quel que soit le futur délégataire DSP de Bordeaux car l'enjeu est majeur. Il s'agit de lancer un système valable partout en France et demain en Europe, permettant à tout un chacun d'acheter par voie électronique des titres de transport sur tous les réseaux, de récupérer vélo et voiture de location dans toutes les villes, d'accéder aux parkings, de lire les étiquettes NFC implantées sur le mobilier urbain et de servir de porte monnaie électronique, à l'instar du FeLiCa de NTT DoCoMo au Japon.

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »