Sécurité : Cisco écrase le marché, CheckPoint, Palo Alto, Fortinet ont su innover - Actualités RT Sécurité

Sécurité : Cisco écrase le marché, CheckPoint, Palo Alto, Fortinet ont su innover

le 26/08/2015, par Tim Greene, Network World, Sécurité, 539 mots

A l'occasion de sa dernière étude trimestrielle sur les ventes d'appliances de sécurité, le cabinet Dell Oro dresse un classement des différents fournisseurs. Il montre aussi sur les trois dernières années comment plusieurs d'entre eux ont su se différencier.

Sécurité : Cisco écrase le marché, CheckPoint, Palo Alto, Fortinet ont su innover

Le cabinet d'études Dell Oro publie une nouvelle analyse du marché mondial de la sécurité. Elle concerne le deuxième trimestre 2015, avec un classement des fournisseurs suivant leur chiffre d'affaires et des données sur l'évolution du marché. Sur le premier point, Dell Oro place toujours Cisco largement en tête avec  24,9% des parts. Il est suivi de Check Point (9,3%), Fortinet (8%), Palo Alto (5,2%) et Juniper (4,8%). Par comparaison avec  l'année 2012, le cabinet d'études note un changement radical. Cette année-là, les parts de marché et les positions différaient, non pas en tête, mais sur le reste du « top 5 » : Cisco (23,5%), Juniper (8,7%), Check Point (6,5%) et une égalité entre Dell et Intel (chacun avec 3,2%). Fortinet se retrouvait à la sixième place  (2,9%), Palo Alto huitième  (2,6%). Blue Coat se faufilait entre les deux avec 2,7%.

Ces changements reflètent celui  des clients qui adoptent des défenses moins centrées sur leur périmètre, ciblées sur le port  et plus à l'écoute des nécessité de chaque terminal en termes de sécurité, d'emplacements et d'applications auxquelles ils peuvent accéder, explique Casey Quillin, l'analyste Dell'Oro qui a réalisé l'étude. Chaque fournisseur a poursuivi des stratégies plus ou moins heureuses. Cisco a réussi, selon le cabinet d'études, le rachat de SourceFire en 2013, tandis que Juniper était moins heureux en proposant de nouvelles fonctionnalités dans ses lignes de produits. "Ils ont fait des changements, qui n'ont pas encore porté leurs fruits».

Certains fournisseurs en ont plus profité que d'autres

Pendant ce temps, le marché dans son ensemble a augmenté entre 2012 et maintenant, certains fournisseurs en ont plus profité que d'autres. Ils ont été en mesure par exemple de livrer des produits de prochaine génération. C'est le cas de Check Point, dont l'architecture modulaire permet aux clients d'acheter des logiciels "lames" et d'ajouter des fonctionnalités à la plate-forme de base, ce qui leur permet de payer seulement pour ce dont ils ont besoin. Palo Alto, pionnier des pare-feu de nouvelle génération, a gagné non seulement en engrangeant des ventes supplémentaires, mais rappelle Casey Quillin «en devenant presque une société  culte » auprès de ses clients qui sont prêts à payer des prix "de luxe". Fortinet, lui,  insiste sur les processeurs ASIC dans l'accélération du traitement des paquets et l'analyse, « ce qui offre les meilleures performances pour un dollar ».

Dell'Oro observe également une croissance continue de la virtualisation pour les appliances de sécurité utilisés dans les datacenters. En 2012, les périphériques physiques représentaient 97,4% du marché alors que les dispositifs virtuels se situaient à 2,6%. A l'époque, ils représentaient une croissance d'année en année de seulement 4% pour les machines physiques, mais de 40% pour les machines virtuelles. La disparité des taux de croissance a continué depuis, avec la croissance des appliances physiques de 4% l'an dernier et de 73% pour les virtuelles. Pour  le dernier trimestre, les parts de marché sont de 93,1% sur les premières et de 6,9% pour les virtuelles. La tendance va se poursuivre. Dell'Oro projecte pour le deuxième trimestre de l'année prochaine, respectivement, 89% et 11% de parts de marché.

En photo : Casey Quillin, directeur au cabinet Dell Oro, met en relief les stratégies gagnantes des fournisseurs d'appliances de sécurité

VPN gratuit : Opera fait son come-back sur Android

Après avoir fermé en 2018 son application de tunnel privé virtuel pour iOS et Android, Opera remet finalement le couvert avec un VPN gratuit pour un usage illimité. Quand, l'an dernier, Opera a annoncé la...

le 15/02/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 167 mots

Test FastestVPN : pas vraiment le plus rapide, et alors ?

Malgré son nom, il ne faut pas s'attendre à des vitesses fulgurantes avec FastestVPN. Cependant, son prix est abordable, et sur le papier, la promesse de confidentialité est rassurante. De plus, la limite de...

le 13/02/2019, par Ian Paul, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 969 mots

CrowdStrike Store partage son agent de protection des endpoints cloud

Le Store de CrowdStrike partagera les données recueillies par sa plate-forme de protection des endpoints basés sur le cloud afin de proposer plus d'options aux clients en limitant les problèmes de...

le 11/02/2019, par Lucian Constantin, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 990 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »