SFR : un CA en baisse de 11,3% au S1 2013, la moitié pour des raisons règlementaires - Actualités RT Opérateurs/FAI

SFR : un CA en baisse de 11,3% au S1 2013, la moitié pour des raisons règlementaires

le 29/08/2013, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 222 mots

SFR : un CA en baisse de 11,3% au S1 2013, la moitié pour des raisons règlementaires

Vivendi maison mère de SFR publie ses résultats semestriels, à l'intérieur de ce document figurent ceux de SFR. Le chiffre d'affaires des six premiers mois de l'année s'établit pour SFR à 5,108 milliards d'euros, en baisse de 11,3% « en raison de l'impact des baisses de prix liées au contexte concurrentiel et des diminutions de tarifs imposées par les régulateurs (*). Hors impact des décisions règlementaires, le chiffre d'affaires recule de 7,9% ».

Vivendi cite quatre mesures qui ont eu des effets défavorables :

. baisse de 33 % des prix régulés de terminaison d'appels mobile intervenue le 1er juillet 2012, puis de 20% le 1er janvier 2013,

. baisse de 33 % des prix des terminaisons d'appels SMS intervenue le 1er juillet 2012,

. baisse de tarifs en itinérance mobile le 1er juillet 2012,

. baisse de 50% du prix de la terminaison d'appel fixe le 1er juillet 2012 et de 47% le 1er janvier 2013.  

SFR révise légèrement sa prévision d'EBITDA pour l'ensemble de l'exercice à 2,8 milliards d'euros. La taxe Copé (taxe sur les revenus des opérateurs décidée en 2009 pour compenser la baisse de la pub sur le service public télévisuel) est mise en cause.

On remarque que cette communication intervient au lendemain de celle du Groupe Bouygues, pénalisé comme Vivendi par sa filiale télécoms. Les deux opérateurs ont un autre point commun, avec l'accord signé le 22 juillet dernier pour mutualiser une partie de leurs réseaux mobiles.

 en photo : Jean-Yves Charlier, PDG de SFR

Orange arrête de vendre ses offres RTC à dater du 15 novembre

L'opérateur Orange profite de l'annonce de l'Arcep sur les premières zones dans lesquelles le RTC sera remplacé par l'IP pour indiquer qu'il ne commercialisera plus que des offres de téléphonie fixe basées sur...

le 29/10/2018, par Nicolas Certes, 233 mots

Keyyo bientôt dans le giron de Bouygues Telecom

Pour se renforcer sur le marché des TPE et des PME, Bouygues Telecom prépare le rachat de l'opérateur Keyyo, spécialisé dans les services tout-IP. L'opérateur téléphonie et Internet Keyyo est en passe de...

le 25/10/2018, par Serge LEBLAL, 207 mots

L'ICANN a commencé le déploiement du DNS Root KSK

L'organisme Internet Corporation for Assigned Names and Numbers a entamé le 11 octobre le déploiement du DNS Root KSK, la paire de clés servant à sécuriser les serveurs à la base de l'Internet. Une opération...

le 17/10/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 708 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »