Test Qualcomm Snapdragon 865 : hausse des performances et modem 5G - Actualités RT Mobiles

Test Qualcomm Snapdragon 865 : hausse des performances et modem 5G

le 17/12/2019, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), Mobiles, 920 mots

Si la puce Snapdragon 865 (avec modem 5G) de Qualcomm offre une amélioration générationnelle substantielle par rapport à la version 855 précédente, le saut est moins spectaculaire que celui qui a eu lieu entre les puces Snapdragon 855 et 855 Plus.

Test Qualcomm Snapdragon 865 : hausse des performances et modem 5G

La semaine dernière, Qualcomm a dévoilé pas mal de choses sur sa puce de nouvelle génération Snapdragon 865 avec modem 5G, mais le concepteur a omis de parler d'une chose : sa rapidité. Désormais, nous savons que c'est l'une des plus rapides du marché, du moins dans l'environnement Android. Si les tests de processeurs et de PC s'appuient beaucoup sur le benchmarking, dans le cas des mobiles, comme le Samsung Galaxy S10+, les testeurs ont tendance à se concentrer davantage sur l'expérience holistique que sur la performance. Néanmoins, les benchmarks restent importants, et après sa présentation au Snapdragon Technology Summit organisé du 3 au 5 décembre à Maui, Hawaii, nos confrères de PCWorld ne pouvaient pas rater l'occasion de tester la Snapdragon 865.

Une précision préalable : il faut garder à l'esprit que l'échantillon fourni par Qualcomm pour ce test est un terminal 5G de démonstration et que les mesures de performance réalisées par ces benchmarks sont très spécifiques. Même si leurs résultats donnent une bonne idée de la performance de la puce en situation réelle, il ne s'agit pas d'un smartphone commercial. Les performances varieront donc selon le constructeur. En effet, nos confrères ont pu tester les mobiles à la fois dans ce que l'on pourrait appeler un mode par défaut, et un mode secondaire qui sollicite plus fortement les coeurs de « performance » de l'architecture Snapdragon 865. Ces résultats sont sans doute un peu plus représentatifs des mobiles plus axés sur la vitesse que sur la durée de vie de la batterie. Plusieurs terminaux du marché permettent de basculer entre ces modes. (Malheureusement, nos confrères n'ont pas pu tester la puce Snapdragon 765G, encore plus optimisée pour le gaming sur mobile que la version 765. Ces deux puces devraient équiper pas mal de mobiles de milieu de gamme, comme le prochain Pixel 4a de Google.)

Crédit M.Hachman/IDG

Nos confrères ont comparé la Snapdragon 865 à des mobiles tournant à la fois avec la 855 actuelle et la 855 Plus, une mise à jour de milieu de cycle effectuée l'été dernier, qui rend la puce légèrement plus rapide. Nos confrères ont également inclus dans leurs comparatifs le tout nouveau processeur bionique A13 d'Apple, qui anime l'iPhone 11.

Benchmarks de la puce Snapdragon 865

Comme on peut le voir, les résultats sont plutôt intéressants. La Snapdragon 865 se classe au sommet ou pas loin. (Pour les différencier de la configuration standard par défaut, les graphiques du « mode performance » ont été entourés de noir). Malheureusement, le temps de test était limité, ce qui signifie que nos confrères n'ont pas pu exposer les designs de référence à des tests de longue durée. Ils n'ont pas eu non plus le temps de tester la caméra.

Pour évaluer les tâches de calcul des processeurs mobiles, aussi bien la performance single-core que multi-core, ils ont utilisé le benchmark Geekbench. Dans les applications multi-threads, la puce 865 offre la meilleure performance, tandis qu'en single-core la 865 n'atteint pas la performance de la 855 Plus. Il est intéressant de noter qu'en mode par défaut, les performances multi-core de la 865 sont environ 30 % supérieures à celles de la 855 qui équipe le Galaxy S10+. Mais, par rapport à la 855 Plus, cette différence n'est que de 2 %.


Graphique hiérarchique construit autour de l'indice de référence multicore de Geekbench, mais la performance single-core, et les résultats des calculs bruts sont également représentés. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Nos confrères ont également testé la Snapdragon 865 et d'autres mobiles à l'aide du benchmark PCMark Work 2.0. Celui-ci permet de montrer comment la puce s'acquitte de tâches quotidiennes comme la navigation Web et l'édition de vidéos et d'images. Malheureusement, Work 2.0 n'est pas disponible pour iOS.


Dans ce test PCMark Work 2.0, la puce Snapdragon 865 se classe également en tête, même s'il y a peu de différence avec les autres puces. Il n'y a pas version pour iOS, d'où l'absence de résultats pour la puce d'Apple. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

De plus en plus de jeux PC sont portés sur des plates-formes mobiles comme Snapdragon 865, c'est pourquoi le test suivant s'intéresse au performances 3D. Pour tester les performances du noyau GPU Adreno du 865, nos confrères ont utilisé le benchmark Sling Shot Extreme de 3DMark.

Le benchmark 3DMark Sling Shot Extreme, qui évalue la capacité du GPU à faire tourner des jeux mobiles et autres tâches, pousse le GPU Adreno de la puce Snapdragon 865 à ses limites,. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Nos confrères ont également réalisé des tests supplémentaires, mais sans comparaisons entre mobiles. Les deux tests GFxBench Aztec Ruins Vulkan et OpenGL Off-Screen ont produit 20 images par seconde à 1440p, alors que le test similaire Manhattan (1440p, Fixed Time offscreen) a produit 50,38 ips. Ce qui est remarquable, c'est la longueur d'avance d'Apple en matière de performances. L'A13 Bionic dépasse déjà la puce 865. La puce A14 d'Apple devrait adopter un processus à 5 nm, ce qui devrait donner lieu à une autre augmentation de vitesse. À ce stade, Qualcomm devrait marquer un temps d'arrêt et admettre qu'il ne rattrapera jamais son retard.

Cela dit, nos confrères reconnaissent qu'ils ne pourront réaliser des tests définitifs de performances uniquement quand ils disposeront des puces Snapdragon 865 commercialisées par Qualcomm. Par exemple, ils n'ont pas pu mesurer l'impact sur la durée de vie de la batterie. Néanmoins, en l'état, ces tests restent, selon eux, un bon indicateur et ils pensent que ça vaut la peine d'attendre la sortie de mobiles 5G équipés de la puce Snapdragon 865.




Retour de la batterie amovible chez Samsung avec le XCover Pro

Le sud-coréen Samsung crée la surprise en annonçant un mobile Galaxy avec batterie amovible pour 2020. Un partenariat avec Microsoft permettra aussi d'utiliser une fonction talkie-walkie avec Teams. En...

le 14/01/2020, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 513 mots

Avec la 4G sur la Série 5, le puzzle Apple Watch est enfin complet

Quand en 2017, Apple avait ajouté l'option de connectivité cellulaire à sa montre connectée, le constructeur avait mis en avant le fait que les propriétaires d'Apple Watch pouvaient désormais oublier leur...

le 30/12/2019, par Henry Burrell, IDG (adaptation Jean Elyan), 970 mots

Test Qualcomm Snapdragon 865 : hausse des performances et modem 5G

Si la puce Snapdragon 865 (avec modem 5G) de Qualcomm offre une amélioration générationnelle substantielle par rapport à la version 855 précédente, le saut est moins spectaculaire que celui qui a eu lieu entre...

le 17/12/2019, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 920 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...