ThyssenKrupp accélère le transport d'acier grâce une application RFID internationale - Actualités RT RFID

ThyssenKrupp accélère le transport d'acier grâce une application RFID internationale

le 16/11/2009, par reseaux et télécoms.net, RFID, 340 mots

Le sidérurgiste allemand ThyssenKrupp identifie quelque 250 000 plaques d'acier par an via des puces RFID et une application synonyme de réduction des temps de chargement et d'amélioration de la sécurité.

ThyssenKrupp accélère le transport d'acier grâce une application RFID internationale

Le géant allemand de la sidérurgie ThyssenKrupp a déployé une application RFID d'identification sans contact de ses cargaisons d'acier, dans ses nouvelles exploitations brésilienne. L'un des objectifs était de réduire de manière significative les temps de stationnement au port pour charger les cargaisons. Il s'agissait également d'améliorer la sécurité des équipes. Enfin, la RFID a permis de rendre les processus logistiques plus transparents donc plus faciles à contrôler. Une étiquette RFID par plaque de 20 tonnes Lors de l'étiquetage, les employés appliquent des étiquettes RFID sur chaque plaque de 20 tonnes avant qu'elles ne soient envoyées en Europe ou en Amérique du Nord. Des PDA connectés à des transmetteurs permettent dans un second temps d'inscrire un numéro qui identifie chaque plaque. Un équipement dédié à la lecture peut ensuite scanner ces numéros, sans aucun contact, autant de fois que nécessaire durant le trajet du Brésil jusqu'au lieu de traitement. Photo : étiquetage RFID de poutres de fer chez ThyssenKrup Puisque les numéros d'identification n'ont plus besoin d'être traités manuellement, à l'arrivée au port de destination, les conducteurs de grues savent immédiatement vers quel container l'acier doit être acheminé. Ce triage préalable réduit considérablement les temps de chargement. L'usage de la RFID améliore également la sécurité des dockers puisque les numéros sont lus automatiquement. Les employés sont donc moins exposés aux mouvements des grues. Une application externalisée accessible via Internet Les données RFID du Brésil, des Etats-Unis, des Pays-Bas et de l'Allemagne sont suivies par une application hébergée par T-Systems (qui a développé l'ensemble de l'application). Cette plateforme centrale qui reconstitue l'itinéraire de chaque plaque est accessible via Internet par les utilisateurs enregistrés. De plus, elle informe les employés concernés si, par exemple, des erreurs sont commises dans le chargement des plaques, ou si les temps de transport sont dépassés. Environ 250 000 plaques d'acier (soit 5 millions de tonnes) seront ainsi identifiées et transportées chaque année.

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »