Un duo de choc à la tête de Bolloré Télécom

le 19/01/2007, par Olivier Coredo , Wifi/Wimax/Wibro, 325 mots

C'est tout chaud, Dominique Roux et Marc Taieb prennent la direction de Bolloré Télécom. Le premier, ex-membre de l'ex-ART (Autorité de Régulation des Télécoms), est nommé Président et le second, actuel président de Wifirst (ex-Wifix) et de Polyconseil (cabinet de conseil Télécoms), est désigné Directeur Général. Ils remplacent Jean-Christophe Thiery, responsable de la chaîne de télévision Direct8 (groupe Bolloré) qui assurait l'intendance. Stratégie et Terrain La constitution de ce binôme est intelligente. Dominique Roux apporte toute son expérience des grands enjeux en matière de régulation télécoms et de stratégie macro-économique, et Marc Taieb se positionne plus comme un stratège et un opérationnel aux fortes compétences terrains. Cette dernière nomination n'est pas vraiment une surprise. En effet, Polyconseil a activement participé au montage du dossier de candidature de Bolloré pour l'attribution des licences Wimax. Et par la même à son succès, puisque le tout nouvel opérateur Wimax a remporté 12 des 49 licences convoitées, dont les régions les plus importantes. En été 2006, le groupe Bolloré avait d'autre part pris 45% de l'opérateur Wifirst. Tout est possible! Les deux nouveaux dirigeants devront s'atteler à construire un opérateur qui est, à l'heure actuelle, uniquement composé d'une quinzaine de consultants. Ils devront ensuite assurer la mise en production des sites Wimax sur les différentes régions afin de lancer au plus tôt leurs services (Sur le calendrier, ils viennent d'être devancés par HDRR et SFR). L'opérateur teste actuellement les solutions de différents constructeurs Wimax. Mais l'ambition du nouvel acteur semble dépasser les simples frontières du Wimax. Il devrait devenir un opérateur intégré et proposer une large palette de service Télécoms. Il pourrait alors s'appuyer sur les infrastructures de Hub Télécom (actionnaire à 10%) et pourquoi pas de Free, en plein déploiement de fibre, dont Dominique Roux est administrateur via la maison mère Iliad. Si tous les voyants passent au vert, Bolloré Télécom pourrait alors monter jusqu'à une centaine de personnes d'ici un an et pourquoi pas, à moyen terme, dépasser les trois cent salariés.

Bien comprendre la dernière norme WiFI 6

Si la mise à niveau des normes apportent des améliorations technologiques certaines, elle rend souvent le paysage plus compliqué pour les utilisateurs. Aujourd'hui, on ne se demande plus si un ordinateur...

le 29/04/2019, par Gordon Mah Ung, PCWorld (adaptation Jean Elyan), 596 mots

Wi-Fi : Cisco, HP, Netgear, Motorola Solutions et SonicWall accusés...

C'est un litige peu commun qui oppose plusieurs fabricants de routeurs Wi-Fi à un détenteur de brevets utilisés dans leurs appareils. Au lieu d'attaquer ces fournisseurs, il s'en prend à leurs prtits clients,...

le 10/02/2014, par Didier Barathon avec IDG NS, 449 mots

Etes-vous prêt pour la cinquième génération du Wi-Fi ?

Les entreprises hésitent encore à adopter un standard réseau sans fil plus moderne et plus rapide, le 802.11ac. Pourtant, l'actuel réseau de plus en plus encombré bloque les utilisateurs pour un simple partage...

le 05/02/2014, par Claire Gerardin avec IDG NS, 565 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...