Une start-up française du RFID bénéficie de 500 000 € de capitaux privés grâce à la loi TEPA - Actualités RT RFID

Une start-up française du RFID bénéficie de 500 000 € de capitaux privés grâce à la loi TEPA

le 25/08/2008, par Véronique Arène, RFID, 399 mots

Ekkyo est une start-up spécialisée dans le développement de technologies médicales à base de RFID et d'informatique embarquée. Elle a été choisie par Christine Lagarde, la ministre de l'Économie, pour célébrer le premier anniversaire de la loi Travail, emploi, et pouvoir d'achat (TEPA). La ministre s'est rendue le jeudi 21 août, dans cette jeune entreprise située à Meyreuil (Bouches-du-Rhône). Elle souhaitait illustrer les bénéfices concrets de cette loi pour les PME. La loi Finance 2008, couplée à la capacité de développement de l'entreprise, a ainsi permis à Ekkyo de réunir cette année 500 000 € de financement de capitaux privés, dont 240 000 € au titre de la déduction ISF. La loi permet en effet aux contribuables soumis à l'Impôt de solidarité sur la fortune de bénéficier d'une réduction d'impôt s'ils investissent dans des entreprises innovantes (75% de leur investissement est déductible du paiement de leur impôt dans la limite de 50 000 € par an). Par exemple, le pôle de compétitivité francilien System@tic a décidé en juillet de faire profiter ses membres PME de cette mesure. De plus, le statut de jeune entreprise innovante (JEI) d'Ekkyo et les avantages associés, notamment l'élévation du plafond du crédit d'impôt recherche (CIR), ont permis à la start-up, née en 2006, de passer le cap critique des premières années de développement. Cela a entraîné un réel effet de levier sur l'embauche de nouveaux chercheurs. L'entreprise, qui comptait six emplois seulement lors de son démarrage, passera à une dizaine de personnes au 1er septembre et même à quinze d'ici la fin de l'année. L'aventure se termine bien, mais avant cela, le PDG d'Ekkyo, Alain Cornil a dû jouer des coudes pour récolter des fonds. « J'ai démarré la recherche d'investisseurs en septembre 2008, au moment de la crise des 'subprimes', puis l'effondrement du marché boursier a suivi. Ces nouvelles ont été très mal digérées par les sociétés de capital risque qui rechignaient à investir. Du coup, c'est en faisant valoir la déduction ISF, l'une des mesures phares de la loi TEPA, que nous avons réussi à attirer des investisseurs privés et à réunir les fonds nécessaires, raconte-t-il. La nouvelle politique de développement économique de l'état aura permis à la start-up de programmer la commercialisation de son premier laser à main, dès le 1er Octobre prochain. Ekkyo entend poursuivre sur la même voie et envisage prochainement de tirer parti des avantages liés à la défiscalisation des heures supplémentaires, autre disposition de la loi Tepa.

Un projet de bague avec une puce NFC intégrée séduit les internautes

La technologie sans fil NFC, de plus en plus intégrée dans les smartphones, permet l'échange de do

le 29/07/2013, par Relaxnews, 146 mots

L'armée française suit ses équipements avec des puces RFID

Le projet SILRIA (Système d'Information Logistique de suivi de la Ressource Inter-Armées) prévoit d'étiqueter le matériel avec des puces RFID. Il vient d'être attribué par le ministère de la Défense à un...

le 02/04/2013, par Bertrand LEMAIRE, 235 mots

MWC 2013 : Les grands opérateurs mobiles asiatiques coopèrent sur les...

Les trois plus grands opérateurs de Chine, Japon et Corée sont tombés d'accord pour assurer l'interopérabilité de leu

le 25/02/2013, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Services, 255 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »