Vodafone a testé l'agrégation en utilisant du spectre sans licence dans la bande 5 GHz - Actualités RT Mobiles

Vodafone a testé l'agrégation en utilisant du spectre sans licence dans la bande 5 GHz

le 19/11/2015, par Didier Barathon, Mobiles, 351 mots

Vodafone, comme beaucoup d'opérateurs, souhaite créer des réseaux LTE plus puissants en combinant tous les canaux possibles du spectre.  Il estime que l'agrégation de bandes avec licence ou sans licence est essentielle pour les réseaux 4G ou 5G.

Vodafone a  testé l'agrégation en utilisant du spectre sans licence dans la bande 5 GHz

Une première mondiale ? C'est  ce qu'avancent l'opérateur Vodafone Netherlands et ses partenaires  Ericsson, et Qualcom. Ils ont procédé aux premiers essais dans le monde d'agrégation de bandes différentes, sur la technologie LTE advanced, et sur un réseau mobile en fonctionnement réel. Les essais sont menés sur le réseau de Vodafone aux Pays-Bas. La performance de la technologie LTE telle qu'elle a été validée par les tests permet une coexistence équitable avec d'autres technologies comme le Wi-Fi au sein de la bande sans licence de 5 GHz.

Le test a fait intervenir la picocell (petite cellule d'intérieur) RBS 6402 d'Ericsson, qui soutient l'agrégation LTE (ainsi que le WCDMA et le Wi-Fi) entre les bandes avec licence et celles sans licences sur le réseau commercial de Vodafone. Le tout est relié à un dispositif de bande LTE sans licence développé par Qualcomm.

Qualcomm avec le Snapdragon X12

Le dernier test a permis  l'agrégation de 20 MHz de spectre Vodafone dans la bande 3 (1800 MHz) avec 20 MHz de la bande sans licence de 5 GHz (U-NII-1). Le RBS 6402 comprend une radio LTE 5 GHz, de multiples variantes de radio LTE et un module optionnel Wi-Fi 2.4 GHz, le tout de la taille d'une tablette. L'équipement de l'utilisateur réside dans le modem LTE Qualcomm avec le Snapdragon X12.

Vodafone Pays-Bas a déclaré que le test atteint des vitesses de 274 Mbps. L'opérateur travaille également sur un second test avec Huawei pour développer la technologie LAA, Licence Accès assistée (LAA) qui peut utilisée jusqu'à 600 MHz du spectre pour accroître la capacité et la vitesse sur les réseaux LTE.

Aux Etats-Unis, les opérateurs tels que T-Mobile et Verizon testent également  du LTE sans licence (LTE-U), regroupant du spectre 5 GHz sans licence. Toutefois, ce LTE-U ne permet pas le listent before talk (LBT) qui aide le LTE à coexister avec du WiFi dans cette même bande 5 GHz.

En photo : un exemple d'utilisation du picocell RBS 6402 d'Ericsson (photo Ericsson)

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Qualcomm mène la danse sur le marché des modems 5G

La domination de Qualcomm est-elle inévitable ? La question se pose après le retrait de son principal concurrent du marché des modems 5G pour smartphone. Alors que l'on s'attendait à une longue bataille entre...

le 18/04/2019, par Qualcomm a déjà annoncé un modem 5G Snapdragon X55 de seconde génération pouvant atteindre des vitesses de 7 Go/s. (Crédit Qualcomm), 605 mots

Webex accueille de nouvelles fonctions grâce à l'IA

Amy Chang, la nouvelle responsable de la collaboration de Cisco, veut rationaliser l'expérience utilisateur de la vidéoconférence et de la conférence vocale sous Webex. Cisco a ajouté des fonctions...

le 26/03/2019, par Matthew Finnegan, Computerworld (adaptation Jean Elyan), 905 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »