Webex accueille de nouvelles fonctions grâce à l'IA - Actualités RT Mobiles

Webex accueille de nouvelles fonctions grâce à l'IA

le 26/03/2019, par Matthew Finnegan, Computerworld (adaptation Jean Elyan), Mobiles, 905 mots

Amy Chang, la nouvelle responsable de la collaboration de Cisco, veut rationaliser l'expérience utilisateur de la vidéoconférence et de la conférence vocale sous Webex.

Webex accueille de nouvelles fonctions grâce à l'IA

Cisco a ajouté des fonctions d'intelligence artificielle (IA) en vue de rationaliser les réunions Webex. Dévoilées la semaine dernière, ces mises à jour viennent renforcer l'assistant à commande vocale Webex Assistant et un service collectant des données publiques pour informer en amont les utilisateurs sur le contenu d'une réunion. Lors de la conférence Enterprise Connect organisée du 18 au 21 mars à Orlando (Floride), Amy Chang, vice-présidente de Cisco chargée de la collaboration, a déclaré que les fonctionnalités basées sur l'intelligence artificielle apportaient « intelligence et contexte » à Webex. « Cette technologie va radicalement transformer notre capacité à offrir des expériences hautement personnalisées et notre manière de travailler », a déclaré Mme Chang.

C'est l'an dernier, suite à l'acquisition pour 270 millions de dollars de la start-up de Business Intelligence Accompany qu'elle a fondée, que Mme Chang a rejoint l'équipementier. People Insights, l'une des nouvelles fonctionnalités de Webex, est directement issue de la technologie d'analyse de données d'Accompany. People Insights crée des profils d'individus et d'entreprises pour faciliter la préparation des réunions en amont et éviter aux participants de rechercher eux-mêmes l'information sur le Web. Par exemple, People Insights va récolter des informations pertinentes sur le travail récemment publié par une personne ou sur le cours de l'action d'une entreprise, afin de les rendre disponibles pour une future réunion Webex. Les informations sont actualisées automatiquement, ce qui permet de maintenir les profils à jour. Actuellement, People Insights compte 250 millions de profils de personnes et 20 millions de profils d'entreprises.

Des mises à jour pour Webex Assistant

Selon Zeus Kerravala, fondateur et analyste principal de ZK Research, ces fonctions sont « très utiles » pour les entreprises. « Grâce à People Insights, les participants peuvent se préparer beaucoup plus rapidement aux réunions, car ils connaissent le profil des participants avec lesquels ils communiquent », a-t-il expliqué. « Les entreprises essaient de proposer à leurs utilisateurs des expériences plus personnalisées... La fonction évite aux professionnels d'avoir à passer des heures à faire des recherches sur Google et à trouver d'autres sources d'information ». People Insights est actuellement accessible en version de démonstration et devrait être généralement disponible en juin.

Webex Assistant a été lancé en 2017 sous le nom de Spark Assistant. Ce lancement avait eu lieu après l'acquisition la même année par Cisco de la technologie d'IA conversationnelle de MindMeld pour 125 millions de dollars. Webex Assistant permet déjà aux utilisateurs de démarrer et de mettre fin à des réunions, de passer des appels téléphoniques et plus encore, en utilisant des commandes vocales. L'outil a également bénéficié de l'ajout de nouvelles fonctionnalités. C'est le cas notamment de Proactive Join, dont l'objectif est de réduire le temps nécessaire à la mise en route des réunions. Grâce à la technologie de « proximité intelligente » de Cisco - elle permet de détecter le smartphone d'une personne - l'outil est capable de savoir si un participant est arrivé dans une salle de conférence. Une fois que Proactive Join a identifié le participant, l'assistant vocal lui demande s'il souhaite s'inclure à la réunion Webex programmée.

Trouver le bon contact parmi plusieurs homonymes

Une autre fonction intelligente appelée First Match, simplifie le lancement d'un appel vocal ou vidéo : la fonction de First Match est de deviner quel participant va probablement essayer de contacter une des personnes présentes. Et si dans une grande entreprise, plusieurs personnes portent le même nom, Webex Assistant est capable de trouver le bon interlocuteur sur la base des interactions et des relations professionnelles antérieures de l'appelant. Lors des premiers tests, Webex suggérait aux utilisateurs un choix de trois contacts possible. Mais sa première option était souvent la bonne. Selon Jon Arnold, analyste principal chez J Arnold & Associates, ce genre de fonction peut faire gagner du temps avant une réunion, car elle évite des manipulations fastidieuses et répétitives. « Il s'agit d'automatiser et de supprimer des étapes afin de rationaliser encore plus l'accès aux réunions », a déclaré l'analyste. « Si l'on peut gagner 10 secondes par personne dans une réunion de 10 participants, cela finit par compter ». First Match est déjà disponible avec Webex Room Series de Cisco. Par contre, Proactive Join sera lancé au mois de juin. Cisco prévoit également de lancer au mois de juin une fonction de reconnaissance faciale, qui servira à identifier les participants à une réunion vidéo.

Cisco n'est pas le seul fournisseur à doter ses produits de collaboration et de communication de fonctions basées sur l'intelligence artificielle. Microsoft, principal concurrent de Cisco, a dévoilé plusieurs fonctionnalités à venir pour son application de collaboration Teams (qui a remplacé Skype for Business Online). Teams offrira par exemple de la traduction en temps réel, de la transcription et l'atténuation des bruits de fond. L'outil de la firme de Redmond pourra également collecter des informations de diverses sources à partir de la suite d'applications de Microsoft. « Les principaux fournisseurs cherchent à offrir des fonctions plus contextuelles », a déclaré M. Kerravala. « Microsoft utilise les données Microsoft, mais aussi les données Office, Exchange et LinkedIn. Le fournisseur s'appuie à la fois sur des données publiques et des informations Webex ». La volonté de simplification des réunions est donc comparable, mais les approches sont différentes. « Seul le temps permettra de départager le meilleur. Mais quel que soit le vainqueur, l'utilisateur est le grand bénéficiaire de ces innovations ».

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Qualcomm mène la danse sur le marché des modems 5G

La domination de Qualcomm est-elle inévitable ? La question se pose après le retrait de son principal concurrent du marché des modems 5G pour smartphone. Alors que l'on s'attendait à une longue bataille entre...

le 18/04/2019, par Qualcomm a déjà annoncé un modem 5G Snapdragon X55 de seconde génération pouvant atteindre des vitesses de 7 Go/s. (Crédit Qualcomm), 605 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...