Wifi gratuit à Orléans, mais très intrusif - Actualités RT Sécurité

Wifi gratuit à Orléans, mais très intrusif

le 10/06/2010, par reseaux-telecoms.net, Sécurité, 278 mots

On peut surfer gratuitement sur internet à Orléans. Mais il faudra confier son numéro de téléphone mobile et accepter de voir toutes ses actions et ses échanges archivés.

Wifi gratuit à Orléans, mais très intrusif

La Mairie d'Orléans déploie le wifi en accès gratuit. Ce service internet sera accessible à partir du 21 juin prochain, depuis 18 points répartis sur le territoire orléanais. Mais la traçabilité des internautes sera maximale.

Ceci dit, on pourra profiter dans les parcs et jardins, depuis les quais de Loire,  ou encore assis sur un banc public d'une place de la ville des 18 points wifi qui seront accessibles librement 7 jours sur 7 . En tout, 11 places, 4 parcs et 3 jardins sont équipés.

Les Orléanais pourront se connecter à Internet pour leurs loisirs ou leur travail, pour travailler comme au bureau, à une terrasse de café ou sur un banc public.

Reste que cette gratuité sympathique sera étroitement surveillée. Pour se connecter, il faudra créer un compte sur le portail d'accès internet public de la ville d'Orléans. Puis saisir les informations de connexion : numéro de téléphone portable afin de recevoir un mot de passe par SMS. Puis, la conservation des données de communications électroniques s'effectuera selon le décret N°2006-358 du 24 mars 2006 : conservations des données pendant 1 an, identification de l'utilisateur, date, horaire, durée de la connexion.

Côté mairie, l'investissement s'élève à 70 000 €. Le coût de fonctionnement annuel sera de 2 000 € par site. Le débit minimal sera de 4 Mbit/s partagé sur chaque site wifi et variera selon le nombre d'utilisateurs, et jusqu'à 200 personnes pourront se connecter simultanément depuis les 18 sites. Chaque utilisateur pourra rester connecté jusqu'à 6 heures ; au-delà, une nouvelle identification sera nécessaire. Le portail est optimisé pour les Smartphones et PDA.

Photo : Orléans D.R.

L'avenir du controversé site Pwnhead en question

La question de l'avenir du site Pwnhead, qui répertorie et classe les chercheurs et les conférences sur la sécurité, se pose déjà, deux semaines à peine après son lancement, après les réactions négatives des...

le 16/01/2019, par George Nott, CIO Australie (adaptation Jean Elyan), 910 mots

Cisco met a jour un correctif critique pour son gestionnaire PLM

En fin de semaine dernière, Cisco a livré la mise à jour d'un patch destiné à corriger une vulnérabilité SQL critique dans Cisco Prime License Manager (PLM). Selon Cisco, la faille pouvait permettre à des...

le 24/12/2018, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 284 mots

Test CyCognito, solution de monitoring de la cybersécurité en continu

La plate-forme CyCognito analyse les réseaux comme le font les pirates informatiques, c'est à dire depuis l'extérieur, sans aucune aide et sans profiter d'une règle favorable aménagée dans le processus...

le 19/12/2018, par John Breeden II, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1261 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »