Xiaomi, moins dynamique au 1er semestre - Actualités RT Mobiles

Xiaomi, moins dynamique au 1er semestre

le 06/07/2015, par Michel Kan, IDG NS Pékin, Mobiles, 277 mots

Pour la 1ère fois de sa jeune histoire, le chinois Xiaomi sort d'Asie pour vendre ses smartphones au Brésil, où ils seront assemblés par Foxconn. Il espère concurrencer partout dans le monde les valeurs sûres de l'univers Android comme Samsung.

Xiaomi, moins dynamique au 1er semestre

L'ascension de Xiaomi, numéro un chinois du smartphone, s'est ralentie au premier semestre 2015 avec pour la première fois des ventes en baisse d'un semestre sur l'autre avec 34,7 millions d'appareils vendus de janvier à juin contre 35 millions le semestre précédent, ce qui pourrait compromettre son objectif de vendre de 80 à 100 millions de smartphones cette année. Xiaomi, a été valorisé l'an dernier 45 milliards de dollars par des investisseurs.

Confronté au ralentissement du marché chinois et à la concurrence d'entreprises chinoises mieux établies comme Lenovo et Huawei, Xiaomi peine à se développer sur d'autre marchés émergents comme l'Inde en raison de mesures protectionnistes. Il piétine également en Chine.

Produit par Foxconn

Xiaomi ne se laisse pas arrêter, il s'implante au Brésil pour vendre son Redmi 2, produit sur place, même si c'est par Foxconn. C'est là encore une première, la fabrication  hors de Chine de ses produits, même si la taxation des produits importés par le Brésil a contribué à cette décision. Les ventes en Amérique du nord et en Europe vont devoir attendre encore.

Au Brésil, Samsung, Motorola et LG dominent le marché. Samsung avec une part de marché de 30 %, Motorola avec 23 %, selon le cabinet d'études Canalys. Son Redmi 2 est un terminal 4G avec un écran de 4,7 pouces  et un appareil photo de 8 mégapixels. A l'intérieur, on trouve un  processeur Qualcomm  Snapdragon 410, avec 1 Go de RAM et une batterie 2200 mAh.

En illustration : le Redmi 2 de Xiaomi, son fer de lance au Brésil

Les meilleurs VPN mobiles pour l'entreprise (2e Partie)

Voici une sélection de six VPN de fournisseurs différents. Chacun d'entre eux est capable de connecter en toute sécurité des périphériques mobiles à votre réseau d'entreprise, s'il prend en charge les options...

le 16/09/2019, par Tim Ferrill, CSO (adaptation Jean Elyan), 683 mots

Tout ce que vous devez savoir sur HarmonyOS

Lors de sa conférence développeurs annuelle qui a eu lieu la semaine dernière à Dongguan (Chine), Huawei a annoncé son propre système d'exploitation propriétaire Harmony OS. Voilà ce que l'on sait pour...

le 13/08/2019, par Fergus Halliday, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 751 mots

Le smartphone pliable de Samsung est encore immature

Un smartphone pliable ? Mille fois non ! Apple a eu raison d'attendre avant de livrer un iPhone pliable. À une semaine de la commercialisation du Galaxy Fold, Samsung aurait sans doute préféré rédiger un...

le 19/04/2019, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1112 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...