Zingbox rachetée par Palo Alto Networks - Actualités RT Sécurité

Zingbox rachetée par Palo Alto Networks

le 05/09/2019, par Serge LEBLAL, Sécurité, 391 mots

Pour renforcer ses solutions sécurité dans le domaine de l'IoT, Palo Alto Networks annonce l'acquisition de la start-up Zingbox, fondée en 2014 par des anciens de Cisco.

Zingbox rachetée par Palo Alto Networks

Spécialisée dans la sécurité IoT, la start-up Zingbox est sur le point de passer dans le giron de Palo Alto Networks. L'équipementier propose 75 millions de dollars pour emporter la mise, avec un ajustement en cash si nécessaire. Les trois co-fondateurs de la start-up installée à Mountain View et fondée en 2014, Xu Zou, May Wang et Jianlin Zeng, devraient rejoindre Palo Alto après la vente officielle, attendue au premier trimestre fiscal 2020 de l'équipementier.

Avec ce rachat, Palo Alto compte renforcer son expertise et ses propositions dans le domaine de la sécurité des dispositifs et capteurs connectés à Internet. Bien que ces outils puissent être très avantageux pour les entreprises, ils comportent aussi souvent un risque énorme sur le plan de la sécurité. Les produits actuels de sécurité pour l'IoT se concentrent principalement sur le profilage et l'inventaire des dispositifs, et non sur la détection ou l'arrêt d'attaques sophistiquées. Les entreprises sont obligées d'intégrer plusieurs produits de sécurité IoT entre différents fournisseurs, ce qui entraîne une complexité, des coûts plus élevés et des interventions manuelles. Zingbox apporte donc à l'équipementier une solution de sécurité en mode souscription reposant sur le cloud. Les ingénieurs de la start-up viendront aider les équipes de Palo Alto à intégrer leur solution.

Des acquisitions nécessaires pour gagner du temps

Il s'agit de la quatrième entreprise de sécurité rachetée par Palo Alto cette année. Elle a acquis deux sociétés, PureSec et Twistlock, le même jour au printemps dernier. Plus tôt cette année, elle avait également jeté son dévolu sur Demisto pour un montant de 560 millions de dollars. Toutes ces acquisitions ont pour but d'étoffer le portefeuille d'offres de sécurité de l'équipementier sans avoir à développer ce type d'outils en interne à partir de zéro.

Nikesh AroraCEO de Palo Alto Networks, explique ainsi : « La prolifération des dispositifs IoT dans les entreprises a laissé les clients face à une énorme lacune dans la protection contre les attaques de cybersécurité. Avec l'acquisition proposée de Zingbox, nous fournirons un abonnement unique en son genre pour nos plates-formes Firewall et Cortex Nextgen qui donne aux clients la possibilité d'obtenir le contrôle, la visibilité et la sécurité de leurs appareils connectés à l'échelle ».

Comment prévenir une rupture VPN avec IPv6

Si les VPN d'accès à distance ne sont pas correctement configurés, le trafic IPv6 de périphériques distants peut échapper aux contrôles de sécurité de l'entreprise. Les entreprises qui ne savent pas...

le 17/10/2019, par Scott Hogg, Network World (adaptation Jean Elyan), 1217 mots

Sodinokibi, le ransomware qui rapporte des millions de dollars

Des chercheurs en sécurité estiment que, d'après les portefeuilles bitcoins qu'ils ont pus tracer, les créateurs du ransomware Sodinokibi, cousin de GrandCrab, ont empoché au moins 4,5 millions de dollars. En...

le 15/10/2019, par Lucian Constantin, CSO (adapté par Jean Elyan), 709 mots

VMware crée une unité de sécurité intégrée basée sur la technologie...

La technologie de sécurité cloud native aux points terminaux de l'entreprise de cybersécurité Carbon Black, acquise pour 2,1 milliards de dollars, va permettre à VMware d'offrir une sécurité intégrée plus...

le 11/10/2019, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 840 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...