L'onde de choc de Wikileaks - Amazon n'héberge plus Wikileaks - RT Satellite

Amazon n'héberge plus Wikileaks

Dossier par Jean Pierre Blettner avec IDG News Service, 181 mots

Amazon n'héberge plus Wikileaks


Le sénateur américain indépendant Joe Lieberman affirme le 1er Décembre que Amazon a cessé d'héberger le site Web Wikileaks. Il avait interpelé Amazon pour obtenir des explications le mardi 30 novembre après avoir appris que la firme hébergeait Wikileaks.

« Amazon a informé mon équipe qu'ils ont cessé d'héberger le site Wikileaks. J'aurai préféré qu'Amazon ait pris cette décision avant, en considérant la publication de documents classifiés par Wikileaks » a déclaré Joe Lieberman, mercredi. Il a ajouté « les actes illégaux, scandaleux et irresponsables de Wikileaks ont compromis la sécurité nationale et mis en danger des vies à travers le monde. » 

Le sénateur estime qu'aucune entreprise responsable ne devrait héberger ces documents. Il a affirmé qu'il avait l'intention de questionner Amazon sur ce que la société fera dans le futur afin de s'assurer que ses services ne soient plus employés pour diffuser des informations volées ou classifiées.  Une tâche qui risque de s'avérer plutôt difficile puisqu'il suffit d'une carte bancaire pour louer une machine virtuelle en ligne et en quelques minutes dans le Cloud d'Amazon

Photo : Joe Lieberman, sénateur indépendant du Connecticut (D.R.)


Sommaire du dossier