336 milliards de données personnelles récupérées en un mois par cinq sites

le 11/03/2008, par Miléna Nemec-Poncik, Sécurité, 341 mots

En un mois, cinq portails internet majeurs ont récupéré un total de 336 milliards de données personnelles sur les internautes, selon l'étude réalisée par Comscore. Yahoo arrive en tête avec 811 informations par utilisateur. Les internautes paraissent peu inquiets de cette collecte.

On savait déjà que les sites Internet se servent des données collectées lors des clics des internautes pour affûter leurs campagnes de publicité en ligne. Aujourd'hui, on connaît l'ampleur du phénomène. D'après une étude réalisée par ComScore pour le New York Times, en l'espace d'un mois, 336 milliards d'informations ont ainsi été récupérées par les serveurs de Google, AOL, Microsoft, MySpace et Yahoo. Ce dernier détient d'ailleurs la palme du nombre d'informations collectées (110 milliards), soit 811 informations par internaute qui s'est connecté au site de recherche en ligne. Jusqu'à présent, ComScore se contentait de classer les sites Internet selon leur popularité, en se basant essentiellement sur le nombre de visiteurs par mois. Désormais, il va plus loin, en comptabilisant le nombre de données, apparemment anodines, mais jugées « personnelles » (telles que l'achat d'un livre, le choix d'un voyage ou d'un vêtement) transmises aux serveurs de quinze célèbres sites Internet. Les internautes peu inquiets par le ciblage comportemental De nombreuses associations de protection de la vie privée ont déjà tiré la sonnette d'alarme, mais ComScore estime que du côté des internautes l'inquiétude est loin d'être au rendez-vous. Et pour cause : contrairement à Facebook, qui a, selon le cabinet, clairement communiqué surle rôle de Beacon, son outil de ciblage publicitaire comportemental (après, rappelons-le, avoir fait l'objet d'une vaste polémique), la collecte de données sur les autres sites reste relativement peu visible pour l'utilisateur. Les sites Internet se dotent de plus en plus d'outils pour analyser le comportement des internautes, afin de mieux cibler l'envoi de publicités. En avril 2007, Google a racheté DoubleClick (une agence de publicité en ligne) pour 3,1 milliards de dollars avant de se rapprocher de Publicis, puis en mai Microsoft s'est payé aQuantive pour 6 milliards de dollars, Yahoo s'est offert BlueLithium pour 300 millions de dollars et AOL a racheté Quigo pour la même somme.

Axis ajoute des fonctions d'automatisation et d'onboarding à...

Pour ceux qui ne veulent plus utiliser les anciennes applications de sécurité sans périmètre (ZTNA, Zero Trust Network Access), Axis propose des outils de migration et un programme de rachat. Le fournisseur de...

le 03/08/2022, par Shweta Sharma, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 889 mots

CrowdStrike renforce la sécurité pour les containers en mode...

Le fournisseur de sécurité cloud natif, CrowdStrike, promet plus de visibilité sur les containers et une détection étendue des menaces dans les environnements multicloud. Outre l'ajout de plus grandes...

le 28/07/2022, par Shweta Sharma, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 474 mots

Détection et réponse à incidents en mode cloud chez Orca

Le fournisseur de solutions cybersécurité Orca a annoncé l'ajout de capacités en détection et réponse à incidents à sa plateforme de sécurité cloud. Détecter, enquêter et répondre aux attaques en cours. Voilà...

le 22/07/2022, par John P. Mello Jr, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 461 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...