9 opérateurs, principalement européens, créent une alliance contre les OTT

le 16/02/2016, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 377 mots

Une alliance se noue entre opérateurs pour s'échanger les meilleures innovations afin de contrer les OTT (over the top content). Ces nouveaux concurrents font peur aux opérateurs télécoms en empruntant leur réseau pour distribuer des services vidéo aux mêmes abonnés, sans que les opérateurs ne puissent intervenir.

9 opérateurs, principalement européens, créent une alliance contre les OTT

L'alliance comprend les trois principaux opérateurs européens : BT, Deutsche Telekom, Orange ainsi que l'italien TIM, le suédois TeliaSonera, l'indien Reliance Infocomm Jio, (ex Infotel Broadband services), le luxembourgeois Milicom, le canadien Rogers. On trouve à leurs côtés, un opérateur russe dont le nom n'est pas divulgué. Une liste non limitative, l'alliance affirme avoir noué des relations avec une trentaine d'autres partenaires, tels que Airbnb, Déconnecter, Idoomoo, Magisto et Mojio.

On retrouve également de grandes marques de l'Internet qui offrent des services que les opérateurs télécoms ont été incapables de lancer, par exemple Spotify ou la société de marketing mobile Celltick. D'autres devraient les rejoindre, y compris chez les opérateurs. Le communiqué indique que l'alliance représente une base de clients potentiels de l'ordre d'un milliard dans plus de 80 pays.

Créer un réseau ouvert

Quant au contenu de l'alliance, la déclaration préliminaire en fait « un réseau ouvert » d'opérateurs aux vues similaires. Des opérateurs situés officiellement dans le monde entier, en fait leur empreinte géographique malgré la belle intention affichée semble limitée. Le but est d'échanger les meilleures pratiques en vigueur sur la mise sur le marché, d'identifier conjointement les partenariats possibles et de partager les connaissances sur les «tendances et services à venir ».

« Nous, les opérateurs pouvons fournir aux partenaires des meilleurs réseaux et faciliter la distribution aux clients », a affirmé Chritian von Reventlow, directeur de l'innovation chez Deutsche Telekom. « Et les partenaires nous permettent de fournir à nos clients les meilleurs et les plus innovants produits et services ». Chacun des membres de l'alliance compte bénéficier des recherches des autres.
Orange et TIM ont souligné, pour leur part, la façon dont l'alliance leur permettra de s'engager avec des start-ups.  Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, Directeur de l'innovation, d'Orange a montré comment son entreprise travaille déjà avec des start-ups numériques, «nous croyons fermement que cette alliance contribuera à renforcer notre capacité collective à devenir innovateurs à grande échelle» dit-elle.

En photo : Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, Directeur de l'innovation, d'Orange rappelle le rôle des start-up pour Orange (photo : Telecom Bretagne)

La 5G privée se simplifie avec la start-up Ananki

Ananki espère attirer les entreprises vers la 5G en tant que service. Selon la start-up, elle est aussi simple à configurer que le WiFi et intègre des plateformes open source de l'Open Networking Foundation....

le 13/10/2021, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 516 mots

ThousandEyes au service de BT pour traquer les pannes

L'opérateur BT surveille et contrôle les pannes sur son réseau via la technologie ThousandEyes acquise par Cisco. Baptisée Cisco ThousandEyes Cloud and Internet Intelligence, la plateforme de surveillance de...

le 24/09/2021, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 266 mots

Le rapport de l'Anssi étrille Orange sur la panne des numéros...

Le rapport d'audit rendu par l'Anssi sur la gestion par Orange de la panne des numéros d'urgence du 2 juin 2021 éreinte l'opérateur historique. Commandes hasardeuses sur les équipements, lenteur dans la...

le 22/07/2021, par Jacques Cheminat, 579 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...