95% des courriels sont des spams

le 13/12/2007, par Cyrille CHAUSSON, Sécurité, 131 mots

En 2007, entre 90 et 95 % des courriels étaient des spams. C'est que vient de révéler le baromètre annuel de Barracuda Networks, qui a analysé les messages électroniques quotidiens (environ 1 milliard par jour) de quelque 50 000 entreprises clientes. Un pourcentage d'autant plus alarmant qu'il marque un phénomène en croissance continue. Les pourriels représentaient entre 85 et 90% des courriels en 2006, 70% en 2005 et seulement 20% en 2001. Autant dire que Barracuda, dont le métier est de fournir des solutions de sécurité adaptées aux messageries, se frotte les mains. Et son PDG d'ajouter que « la guerre contre le spam est une bataille continue entre spammers et éditeurs de sécurité », ces derniers devant continuellement mettre au point des solutions de surveillance de réseau afin de recenser les nouvelles tendances en matière de spams et de proposer une solution pour les contrer immédiatement.

En savoir plus

Le rapport de Barracuda

Introduction en bourse attendue chez SentinelOne

L'éditeur de solution XDR SentinelOne enregistre une forte croissance de ses revenus mais aussi de ses pertes. Le dynamisme de son activité revient en partie à son réseau de partenaires à travers lequel...

le 10/06/2021, par Fabrice Alessi, 649 mots

Bain Capital et Crosspoint Capital rachètent ExtraHop

Les fonds d'investissement Bain Capital Private Equity et Crosspoint Capital Partners ont racheté le fournisseur de sécurité du réseau ExtraHop. Basé à Seattle, le fournisseur américain de cyberanalyse...

le 09/06/2021, par Eleanor Dickinson, ARNnet (adaptation Jean Elyan), 238 mots

Les composants open source ne sont pas suffisamment mis à jour dans...

Les failles découvertes et corrigées par les équipes de projet open-source dans le code open-source des logiciels réseau commerciaux ne seront pas forcément adoptées dans les éditeurs. D'où l'intérêt de...

le 04/06/2021, par Jon Gold / Network World (adaptation Jean Elyan), 929 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »