AT&T licencie 4 600 employés

le 22/04/2008, par Véronique Arène, Opérateurs/FAI, 175 mots

AT&T, premier opérateur de télécommunications aux Etats-Unis, a annoncé vendredi son intention de supprimer 4 650 emplois, soit 1,5 % de son effectif. Il s'agit pour l'opérateur de se concentrer sur les activités qui affichent les meilleures croissances. Des coupes dans la téléphonie fixe et l'encadrement L'entreprise de San Antonio a précisé que la majorité des coupes concerneront les activités de téléphonie fixe aux Etats-Unis et dans le monde, principalement des cadres aux métiers sans contact direct avec la clientèle.Reste que ces licenciements n'entraîneront pas de diminution des effectifs du groupe - soit 310 000 employés - pour autant. Pas de baisse des effectifs pour autant « Malgré les suppressions annoncées aujourd'hui, nous comptons maintenir le nombre des employés en recrutant sur des activités en croissance, comme le support, a déclaré Walt Sharp, porte-parole du groupe En 2007, l'opérateur avait déjà procédé à 7 000 embauches supplémentaires. Ces suppressions d'emplois se traduiront dans les comptes du premier trimestre de l'entreprise par une charge exceptionnelle de 374 millions de dollars. Rappelons qu'AT&T avait déjà licencié 10.000 collaborateurs après le rachat de l'opérateur Bellsouth en décembre 2006.

Orange confirme enfin l'arrivée de son DG Christel Heydemann

Le conseil d'administration d'Orange a recruté Christel Heydemann en tant que directrice générale et prendra ses fonctions le 4 avril prochain. Stéphane Richard reste président de l'opérateur, le conseil se...

le 28/01/2022, par Jacques Cheminat, 466 mots

Apple agace les opérateurs avec son Relais Privé

Le composant de confidentialité Relais Privé d'Apple est en version bêta dans iCloud+, et, malgré la ferme opposition des opérateurs européens, il est encore possible de l'essayer pour découvrir ce service...

le 13/01/2022, par Jason Cross, IDG NS (adapté par Serge Leblal), 1363 mots

Grandes manoeuvres au 3GPP autour de la 5G v18

Les recommandations du projet de partenariat 3rd Generation Partnership Project (3GPP) fixent des objectifs d'amélioration de l'architecture des systèmes 5G et des réseaux d'accès radio. Publiées quelques...

le 11/01/2022, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 732 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...