Cisco met la main sur la start-up Epsagon

le 19/08/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Sécurité, 704 mots

Cisco intègrera la technologie de performance des applications d'Epsagon, sa cinquième acquisition de l'année, à sa plateforme de gestion de la performance AppDynamics.

Cisco met la main sur la start-up Epsagon

Avec le rachat de la technologie de performance applicative basée sur le cloud d'Epsagon pour 500 millions de dollars, Cisco compte renforcer sa suite de gestion des applications d'entreprise. Fondée en 2017, l'entreprise israélienne Epsagon a développé des logiciels de surveillance des applications dans le cloud capable d'effectuer un examen détaillé des microservices et des applications dans le cloud. « Les entreprises adoptent à grande échelle des technologies, des microservices et des composants conteneurisés natifs du cloud et continuent à exploiter un vaste réseau de composants traditionnels, de services tiers et d'interfaces de programmation d'applications (API) », a écrit Liz Centoni, directrice de la stratégie et directrice générale des applications de Cisco, dans un blog consacré à l'acquisition. « Ce qui augmente significativement la complexité des environnements IT », a ajouté Mme Centoni. « La surveillance des performances, l'optimisation et la sécurité de chaque expérience numérique impliquent de multiples équipes, qui doivent examiner chaque composant, depuis les services applicatifs, les réseaux, l'infrastructure, jusqu'au cloud et aux bases de données, et elles doivent comprendre les informations recueillies et leur impact sur les expériences numériques des clients. Les outils de surveillance traditionnels centrés sur un domaine ne répondent qu'à certains de ces besoins et pour un seul domaine à la fois », a expliqué la dirigeante.

C'est là qu'entrent en jeu la technologie intégrée d'Epsagon et la suite complète de gestion des applications de Cisco, qui comprend AppDynamics, ThousandEyes et Intersight, car, selon Cisco, elles permettront aux équipes IT de surveiller et de dépanner les environnements d'applications et de microservices. La suite de gestion Cisco qu'Epsagon va renforcer comprend la plateforme de gestion de la performance AppDynamics, qui s'appuie sur une série d'agents et de contrôleurs pour surveiller la performance du code, de l'exécution et du comportement des applications. Les agents sont déployés dans toute l'entreprise sur des dispositifs, des conteneurs et des emplacements d'applications hôtes. AppDynamics utilise l'IA et l'apprentissage machine pour corréler les informations provenant de différents domaines afin de mieux comprendre les performances des applications et les dépendances de l'infrastructure et d'identifier rapidement les problèmes. Le système prend en charge les analyses pour aider les équipes IT à comprendre pourquoi les choses ne fonctionnent pas de manière optimale, à analyser les causes profondes et à prédire à quel moment les problèmes peuvent survenir.

Une visibilité totale sur l'ensemble de la pile

Le logiciel ThousandEyes analyse les performances des réseaux locaux et WAN et celles de l'Internet. En utilisant son système mondial de logiciels et d'agents, ThousandEyes fournit des informations sur les services cloud, d'entreprise et d'extrémité qui permettent aux équipes chargées du réseau, des applications et du cloud de travailler ensemble pour isoler et résoudre rapidement les problèmes. Cisco a récemment ajouté un agent ThousandEyes à ses commutateurs Catalyst 9300 et 9400 Series qui surveille les performances des applications et des composants réseau sur les réseaux de campus et de succursales. La dernière pièce de la suite de gestion est constituée d'Intersight, l'offre de gestion de systèmes basée sur le cloud de Cisco, qui permet de gérer les conteneurs Kubernetes. « Avec Intersight Kubernetes Service, les équipes d'infrastructure peuvent automatiser la gestion du cycle de vie de Kubernetes et des applications conteneurisées dans n'importe quel environnement », a expliqué Cisco. « Le service fournit une observabilité sur l'ensemble de la pile applicative, de l'infrastructure réseau et de la sécurité en offrant des aperçus en temps réel corrélés entre les domaines et intégrés au contexte métier alimenté par l'IA et l'apprentissage machine », a encore expliqué Liz Centoni. « Il donne à toutes les équipes impliquées une visibilité totale sur l'ensemble de la pile afin qu'elles puissent prendre des mesures rapides. Elles peuvent ainsi relier les performances aux indicateurs de base de l'entreprise et traiter en priorité les actions en fonction de l'impact sur l'entreprise », a-t-elle ajouté.

Epsagon est la cinquième acquisition réalisée par Cisco cette année, après notamment le rachat de Fluidmesh pour son expertise dans l'IoT industriel, de Kenna Security pour sa technologie de gestion des vulnérabilités et de Sedona Systems pour sa technologie de réseau défini par logiciel. Au terme de l'acquisition d'Epsagon, l'entreprise sera intégrée au groupe Stratégie, Incubation et Applications de Cisco.

Sécurité et réseau SD-WAN avec le package Prisma SASE chez Palo Alto...

L'offre Prisma SASE de Palo Alto Networks associe l'offre principale Prisma Access de l'équipementier à sa technologie Prisma SD-WAN. L'équipementier Palo Alto Networks a regroupé ses technologies SD-WAN et de...

le 17/09/2021, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, 553 mots

Attaque massive contre le moteur Yandex

Yandex voit rouge depuis qu'un botnet a pris le moteur de recherche russe en grippe. Nommé Mēris, il a battu un record d'attaque DDoS avec 21,8 millions de requêtes envoyées par seconde. Le géant russe de...

le 10/09/2021, par Célia Séramour, 493 mots

Un Clusir Bretagne pour regrouper les professionnels de la...

Terre historique de la cybersécurité, la Bretagne n'avait curieusement pas encore de Clusir. C'est désormais chose faite. L'association regroupant les experts en sécurité de la région peut compter sur un...

le 08/09/2021, par Jacques Cheminat, 369 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...