Dématérialisation des conventions entre les thérapeutes et la Mutualité Française

le 15/09/2011, par Bertrand LEMAIRE, Sécurité, 221 mots

La fédération a choisi l'offre de Keynectis.

Dématérialisation des conventions entre les thérapeutes et la Mutualité Française

La Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF) fédère 600 mutuelles de santé qui protègent à elles toutes 38 millions de personnes. Parmi ses missions, elle facilite leur activité. C'est dans ce cadre que la FNMF s'est intéressée à une solution pour mutualiser la dématérialisation des dossiers de conventionnement Sesam-Vitale.

Ces dossiers permettent à des professionnels de santé d'adopter les téléprocédures de remboursement, avec gestion du tiers-payant, avec l'ensemble des mutuelles de la FNMF en une seule opération, ce qui accroît le nombre de ces conventionnements. De plus, la dématérialisation en elle-même est génératrice d'économies (échanges postaux, traitement, archivage...). Traiter une convention pour des téléprocédures avec un dossier papier non-pré-rempli pouvait sembler pour le moins paradoxal.

Cependant, cette dématérialisation supposait d'identifier le professionnel sollicitant un conventionnement grâce à sa carte CPS (qui intègre un certificat de signature électronique) et pas par un autre moyen mais sans impact sur le poste de travail de ce professionnel (intégration à des applications, installation d'un logiciel en local, etc.).

La FNMF a finalement opté pour l'offre K.Websign de Keynectis, intégrée au site de la FNMF. Ce prestataire conserve durant dix ans les traces des signatures électroniques. Sur les mille conventions conclues chaque mois, l'objectif (déjà dépassé) était d'atteindre les 75% de dématérialisation.

Le coût du projet n'a pas été dévoilé.

Mitek lance MiVIP pour lutter contre l'usurpation d'identité

La plateforme Mitek Verified Identity s'appuit sur plusieurs technologies d'authentification pour assurer la sécurité tout au long du cycle de vie des transactions. Facile à déployer, la solution Mitek...

le 28/06/2022, par John P. Mello Jr, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 558 mots

Une fonction antiransomware pour le SASE de Cato Networks

Des algorithmes d'apprentissage machine analysent désormais le trafic des serveurs pour détecter et supprimer les attaques de ransomware sur le réseau des clients de Cato. Cato Networks, le fournisseur de SASE...

le 24/06/2022, par Shweta Sharma, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 582 mots

Les VPN sont complémentaires des plateformes SASE

L'arrivée des protocoles OpenVPN et WireGuard permettent aux VPN de conserver leur pertinence face à des services sécurisés au niveau des points d'accès SASE (Secure Access Service Edge) et d'accès réseaux...

le 31/05/2022, par David Storm, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1574 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...