FIC 2015 : OBS a regroupé 1000 experts en sécurité dans Orange Cyberdéfense

le 21/01/2015, par Didier Barathon, Sécurité, 460 mots

Les pouvoirs publics veulent développer une industrie française de la cybersécurité pour des raisons de souveraineté nationale et d'efficacité. Le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, a rencontré les industriels au FIC mardi lors du déjeuner.

FIC 2015 : OBS a regroupé 1000 experts en sécurité dans Orange Cyberdéfense

Il y a un an, Orange business services (OBS), la branche entreprise de l'opérateur,  rachetait Atheos, un spécialiste français de la cyber-sécurité. Depuis, OBS a regroupé cette filiale et ses propres activités en sécurité des systèmes d'information, des réseaux et en cyber sécurité. Bref, toutes ses compétences, le mouvement n'est pas fini. A ce jour, cette structure Orange Cyberdéfense regroupe un millier d'experts, dont les 130 issus d'Atheos.

OBS complète sur le secteur de la sécurité ce qu'il a entrepris dans le domaine du cloud computing avec la création d'Orange application for business (OAB) et de Orange cloud for business (OCB) , deux entités destinées elles aussi à regrouper les savoir-faire. L'opérateur parle aux DSI de transformation digitale avec des unités spécialisées, OAP pour les applications, OCB pour l'IaaS, Cyberdéfense pour la sécurité. Ces structures ont également pour mission de développer des solutions pour l'interne, les autres divisions du groupe sont leurs clientes, ce qui permet ensuite de packager des offres déjà opérationnelles.

Structuré en quatre unités

Le domaine de la sécurité est évidemment particulier. Tout simplement parce qu'Orange dispose du plus grand réseau télécoms déployé en France, donc à la fois de la plus grande vulnérabilité et qu'il dessert, directement ou indirectement, la quasi-totalité des entreprises situées en France. Orange Cyberdéfense est encore en cours d'organisation mais se structure en quatre unités : conseil et audit, intégration et tests, solutions managées, cloud souverain dans les datacenters d'Orange.   Voilà pour le schéma.

Dans la réalité, Orange Cyberdéfense se donne une priorité, la sécurité en milieu industriel, nous indique Michel Van Den Berghe, l'ancien Pdg d'Atheos, aujourd'hui directeur général au sein d'Orange Cyberdéfense (en photo aux côtés de Jean-Yves Le Drian ministre de la défense). Ses équipes ont également développé une porte  de chiffrement pour des clients équipées avec Salesforce. « Les données sont toujours hébergées aux Etats-Unis, mais elles sont cryptées en France par des experts français d'Orange Cyberdéfense et uniquement par eux, ils ont seuls les clés nécessaires ».  Cette solution utilisée en interne par Orange a été packagée pour être vendue aux clients.

Même opération avec Calypso, un produit de l'éditeur américain Qualys. Produit sensible puisqu'il  effectue des scanners de vulnérabilité et envoie des rapports aux clients. Il est lui aussi hébergé à Val de Rueil « on garantit au client que ses données restent en France » assure Michel Van Den Berghe. « Nous voulons ainsi, sur tous les sujets, devenir un partenaire de confiance pour nos clients. A technologie équivalente, je crois à la notion de souveraineté, nous pouvons garantir à nos clients que rien ne sort du territoire national ».

Sécurité et réseau SD-WAN avec le package Prisma SASE chez Palo Alto...

L'offre Prisma SASE de Palo Alto Networks associe l'offre principale Prisma Access de l'équipementier à sa technologie Prisma SD-WAN. L'équipementier Palo Alto Networks a regroupé ses technologies SD-WAN et de...

le 17/09/2021, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, 553 mots

Attaque massive contre le moteur Yandex

Yandex voit rouge depuis qu'un botnet a pris le moteur de recherche russe en grippe. Nommé Mēris, il a battu un record d'attaque DDoS avec 21,8 millions de requêtes envoyées par seconde. Le géant russe de...

le 10/09/2021, par Célia Séramour, 493 mots

Un Clusir Bretagne pour regrouper les professionnels de la...

Terre historique de la cybersécurité, la Bretagne n'avait curieusement pas encore de Clusir. C'est désormais chose faite. L'association regroupant les experts en sécurité de la région peut compter sur un...

le 08/09/2021, par Jacques Cheminat, 369 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...