Fin de partie pour Helmut Reisinger chez OBS

le 20/12/2021, par Jacques Cheminat, Opérateurs/FAI, 292 mots

Le directeur général d'Orange Business Services, Helmut Reisinger, va quitter ses fonctions le 17 janvier 2022. Il est remplacé de manière provisoire par Aliette Mousnier-Lompré, directrice des opérations et du service client.

Fin de partie pour Helmut Reisinger chez OBS

Décidément les têtes tombent au sein de l'opérateur télécoms. Après la démission forcée de Stéphane Richard du fait de sa condamnation dans l'affaire de l'arbitrage du Crédit Lyonnais, c'est au tour d'une autre figure de tirer sa révérence. Helmut Reisinger, directeur général d'Orange Business Services (la division entreprise de l'opérateur), annonce son départ à partir du 17 janvier 2022 pour d'autres aventures en dehors du groupe. Un communiqué de l'entreprise précise qu' Aliette Mousnier-Lompré, directrice des opérations et du service client assurera l'intérim dans l'attente de la nomination d'un nouveau directeur général.

Helmut Reisinger avait été nommé à ce poste en mars 2018 en succédant à Thierry Bonhomme. En 2019, il avait dévoilé sa stratégie et ses ambitions pour OBS. Le groupe affichait alors de sérieux atouts : 5ème opérateur mondial, 7,3 milliards d'euros de revenus, 3000 clients entreprises multinationales et 2 millions de clients professionnels (dont 143 000 en France). Sous sa direction, il avait mené quelques acquisitions dans le domaine de la sécurité comme Securelink et Securedata début 2019, ainsi que BaseFarm en juillet 2018 sur la gestion des infrastructures cloud.

Sur le cloud, il aura été l'artisan de l'annonce en mai 2021 d'une société commune dédiée au cloud entre OBS et Capgemini pour fournir des solutions Microsoft. Cette initiative nommée Bleu a vocation à répondre à la problématique du cloud de confiance, mais continue d'interroger sur la porosité avec des lois à portée extraterritoriale comme le Cloud Act. Il reste maintenant à savoir si cette structure va se concrétiser avec le lancement des premières offres.

Un marché de 141 Md$ en 2030 pour les services de communication par...

Les déploiements de constellations de satellites en orbite terrestre basse et l'extension de la couverture du réseau terrestre devraient faire décoller le marché mondial des services de communication par...

le 23/11/2022, par Sasha Karen, ARN (adaptation Jean Elyan), 449 mots

La FCC invitée à tester les interférences du WiFi 6E

Selon la NSMA, une association américaine qui scrute l'usage des fréquences radio, les réseaux sans fil des services publics, des services d'urgence et des autorités de transport pourraient être affectés par...

le 06/09/2022, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 606 mots

Accord sur les interférences 5G entre les FAI et la FAA américains

Les compagnies aériennes opérant aux Etats-Unis devront réparer ou remplacer les anciens systèmes qui pourraient être vulnérables aux interférences. De nouveaux équipements pour les anciens avions : telle est...

le 29/06/2022, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 574 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...