Free ouvre la voie de la TV 2.0

le 28/06/2007, par Olivier Coredo , Opérateurs/FAI, 493 mots

Free ouvre la voie de la TV 2.0

Free lance son service TV Perso, une chaîne TV de partage de vidéos pour la communauté des Freenautes. «Cette innovation représente réellement un grand pas pour nous. L'idée est relativement simple et repose sur les fondements de Free depuis l'origine, à savoir proposer des produits innovants et accessibles, aussi bien financièrement qu'au niveau des usages » présente Maxime Lombardini, nouveau Directeur Général d'Iliad, maison mère de Free. Faire vivre une communauté Il ajoute «Free ce n'est pas uniquement de l'infrastructure et des débits, c'est aussi des services et une communauté animée autour de forum, d'associations et d'une télévision ». TV perso (dont le nom, pour les vieux de la vieille des années folles de l'Internet rappelle une Web TV diffusée sur le feu CanalWeb) reprend le concept de YouTube ou DailyMotion mais adapté au monde de la TV et beaucoup moins contraignant. Les capacités d'encodage de la Freebox HD Répondant au nom de code d'Armagedon, le projet repose sur les capacités d'encodage de la FreeBox HD. L'abonné Free HD (donc élégible et équipé) a la possibilité de brancher une source vidéo analogique (composite / SVidéo venant d'un caméscope, d'un appareil photo numérique...) à l'arrière de sa FreeBox. Pour exploiter les vidéos, Free ouvre une chaîne de TV dédiée (Canal 13) accessible à tous les abonnés Free mais dont le contenu ne peut être alimenté uniquement pas les titulaires d'une Box HD. L'abonné a alors le choix de diffuser son contenu en différé ou en direct, à tous ou de manière restreinte (via un mot de passe). Il classifie la vidéo suivant une thématique définie (Animation, Humour, Musique, Politique, Voyage, Cinéma, Information, Voyages, Sciences...), renseigne le titre et la description, en utilisant uniquement sa télécommande. En Live, la qualité est réduite (1 Mbps) ; en différé, elle est meilleure (3,5 Mbps) ; dans les deux cas, le flux est encodé en Mpeg2. Le Freenaute dispose d'un quota d'un jour en live et de 7h en différé. Les spectateurs peuvent alors visionner les vidéos et les noter. La communauté s'animera alors d'elle-même pouvant toucher plusieurs millions de téléspectateurs. Le rêve des médias devient réalité chez un FAI « TV perso est la la TV 2.0. C'est la première étape de la TV déstructurée. Les chaînes traditionnelles veulent suivre ce modèle, mais n'ont pas la chance de disposer de plus de 2,4 millions de Freebox. Une nouvelle ère s'ouvre pour l'audiovisuel » relève Maxime Lombardini, en toute connaissance de cause (il vient de TF1). Et lorsqu'on lui parle de « droits d'auteurs » ou de « respect des bonnes moeurs », il rétorque «A la différence d'un Youtube, nos abonnés sont identifiés. Notre univers TV perso est connu et bordé ». Free se pose alors comme simple hébergeur, et ne mettra pas en place de système particulier de modération. TV perso est gratuite, incluse dans l'offre Triple Play du FAI. Par contre, des services à valeur ajoutée et payants sont envisagés, des contenus éducatifs ou professionnels. Tout reste à imaginer. Les usages devraient s'accélérer avec le déploiement de la fibre et des débits.

Accord sur les interférences 5G entre les FAI et la FAA américains

Les compagnies aériennes opérant aux Etats-Unis devront réparer ou remplacer les anciens systèmes qui pourraient être vulnérables aux interférences. De nouveaux équipements pour les anciens avions : telle est...

le 29/06/2022, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 574 mots

Orange confirme enfin l'arrivée de son DG Christel Heydemann

Le conseil d'administration d'Orange a recruté Christel Heydemann en tant que directrice générale et prendra ses fonctions le 4 avril prochain. Stéphane Richard reste président de l'opérateur, le conseil se...

le 28/01/2022, par Jacques Cheminat, 466 mots

Apple agace les opérateurs avec son Relais Privé

Le composant de confidentialité Relais Privé d'Apple est en version bêta dans iCloud+, et, malgré la ferme opposition des opérateurs européens, il est encore possible de l'essayer pour découvrir ce service...

le 13/01/2022, par Jason Cross, IDG NS (adapté par Serge Leblal), 1363 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...