4ème licence 3G : Free face à Virgin Mobile

le 03/07/2009, par Vivien Derest, Opérateurs/FAI, 529 mots

Free se lance à l'assaut de la fibre optique et du mobile. Maxime Lombardini, directeur général, s'exprimait lors de la conférence des Echos, le 3 juillet, soulignant qu'il sera plus dur pour un 4ème opérateur de réussir s'il n'a pas de base d'abonnés fixes significative.

La bataille pour l'ADSL est terminée, Free a su y trouver sa place. Ce sont aujourd'hui deux nouveaux combats qui s'ouvrent pour le trublion de l'internet : La fibre optique d'une part, et le mobile d'autre part. Et c'est Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad/Free, qui aura à les mener. Il s'exprimait lors d'une conférence Economie Télécoms baptisée « Concurrence sur le marché français des télécoms : comment changer la donne ? », organisée par les Echos le 3 juillet. C'est un nouveau combat pour l'opérateur, et son adversaire principal risque d'être à nouveau France Telecom. Pour autant, Maxime Lombardini tient à minimiser l'ampleur de cet affrontement : « Les combats sont d'ordre réglementaire, ou par voie de presse. Sur le terrain, ça se passe bien. ». Il insiste aussi sur « le besoin de régulation quand il y a un acteur hyper dominant sur le marché. La démesure des moyens est telle entre France Telecom et les autres concurrents que sans régulation, ils meurent. ». Pour autant, il n'estime pas qu'en ce qui concerne la fibre optique, l'ARCEP ait donné raison à Free, mais plutôt qu'il y a eu compromis avec les attentes de France Telecom. Maxime Lombardini veut souligner les avantages liés à la fibre optique pour les utilisateurs : - un support mieux adapté pour la TV par internet, - une nette amélioration pour les utilisateurs trop éloignés de leur noeud de raccordement, - un meilleur service après-vente, les interlocuteurs étant réduits (Free et l'utilisateur, l'opérateur historique n'étant plus dans la boucle). A ces avantages s'ajoutent bien évidemment - vu de Free - les marges beaucoup plus importantes que lui permettra la fin de location des lignes à France Telecom. Dans ces combats, quels sont les objectifs de Free ? Une couverture réseau de Paris de 70% en 2009, et la fibre optique au même prix que l'ADSL pour les abonnés éligibles. En ce qui concerne la 4ème licence, Maxime Lombardini revient sur les propos tenus le 2 juillet par Philippe Maugest, Secrétaire Général de Virgin Mobile. Il s'accorde avec lui sur le fait que les candidats étrangers hésiteront à se lancer dans la course pour cette 4ème licence - «100 % des opérateurs télécoms sont français. », rappelle-t-il -, mais il fait aussi remarquer que c'est un défi qui peut être « dur quand on n'a pas de base d'abonnés fixes. ». Ce qui est le cas de Virgin Mobile qui dispose d'environ 1,1 million de clients mobiles actuellement contre plus de 4 millions de clients fixes chez Free. Pour ce qui est du déploiement, il ne se déclare pas inquiet, la majorité des points-hauts étant situés loin des zones denses (ce qui devrait réduire les risques de conflits avec les riverains), les opérateurs actuels ayant accepté de partager leur réseau, et l'itinérance (roaming) étant possible entre les réseaux mobiles pendant les 6 premières années. A entendre Maxime Lombardini, que l'on parle de fibre optique ou de 4ème licence, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais l'avenir lui donnera-t-il raison ?

Netgrm rachète Comcable

L'opérateur Netgem a fait l'acquisition de Comcable pour élargir sa présence sur le sol français. Pour se développer en région et sur les réseaux d'initiative publique, Netgem a fait l'acquisition du fonds de...

le 22/07/2020, par Nicolas Certes, 265 mots

Les réseaux des opérateurs sous tension avec le Covid-19

Quelques dizaines d'heures après l'annonce du confinement, les entreprises comptent sur les employés qui le peuvent pour télétravailler. Actuellement paramétrés pour tenir la charge comme pour des grandes...

le 19/03/2020, par Dominique Filippone, 892 mots

La sécurité de la 5G en question

La 5G a hérité des vulnérabilités de sécurité des technologies mobiles précédentes, mais les certificats numériques pourraient résoudre le problème des messages non authentifiés. Alors que les déploiements de...

le 25/02/2020, par Cynthia Brumfield, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1251 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...