Galileo : première mise sur orbite le 28 décembre

le 26/12/2005, par Christophe Bardy, LAN, 221 mots

Giove-A1, le premier satellite du système européen de géopositionnement par satellite Galileo, est arrivé depuis quelques jours sur la base de Baïkonour au Kazakhstan et il devrait être mis sur orbite par un lanceur russe Soyouz le 28 décembre, avec 2 jours de retard sur le planning initial). Giove-A1 (Galileo In-Orbit Validation Element) est présenté par le Centre national d'études spatiales comme un satellite précurseur de la constellation Galileo. Il est conçu pour effectuer des validations en orbite du systèmesGalileo, qui comprendra à terme 30 satellites. L'an prochain, Giove-A1 sera rejoint en orbite par Giove-B. L'un des enjeux de la mission Giove-A1 est de sécuriser les fréquences attribuées à Galileo dans le cadre de l'Union Internationale des Télécommunications. Il s'agit aussi de caractériser l'environnement de l'orbite terrestre (orbite moyenne) qui sera utilisée par les satellites opérationnels. Une fois cette phase de validation achevée, les quatre premiers satellites de la constellation devraient être lancés en 2008. avant d'être rejoints, d'ici à 2010 par 26 autres satellites. Au total, Galileo utilisera 27 satellites opérationnels et 3 de réserve, placés sur des orbites circulaires à environ 24 000 km d'altitude. En se dotant de son propre système civil de géopositionnement, l'Europe veut acquérir son indépendance face aux systèmes de ses grands partenaires et concurrents, les américains avec le GPS2 et les russes avec le Glonass3, deux systèmes conçus à l'origine avec des visées militaires

Passer au Multi-Gig avec un switch managé

Avec la multiplication des solutions et services cloud, un réseau rapide et performant est devenu une nécessité dans les moyennes comme les petites entreprises. L'installation de commutateurs Multi-Gig managés...

le 09/02/2021, par Serge LEBLAL, 1130 mots

Nornir automatise la gestion de réseau basée sur Python

Alternative à Ansibl, le framework Nornir promet moins de travail pour les développeurs de solutions d'automatisation du réseau. Nornir, un framework d'automatisation qui utilise directement Python, offre une...

le 03/05/2019, par Paul Krill, ComputerWorld (Adapté par Jean Elyan), 286 mots

Cisco domine un marché de l'Ethernet historiquement élevé

Depuis 12 trimestres consécutifs, Cisco détient plus de 50 % des parts du marché des commutateurs Ethernet et des routeurs au niveau mondial et il maintient sa position de leader, malgré la progression de...

le 05/03/2019, par James Henderson, IDGNS (adaptation Jean Elyan), 527 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...