IBM lance une offre XDR avec le rachat de ReaQta

le 03/11/2021, par Serge LEBLAL, Sécurité, 320 mots

Spécialisée dans la sécurité des terminaux, la start-up ReaQta va passer sous la coupe d'IBM Security, qui entend ainsi proposer une plateforme complète de détection et de réponse étendue (XDR). L'entreprise a simultanément lancé l'offre XDR sous l'ombrelle QRadar.

IBM lance une offre XDR avec le rachat de ReaQta

IBM Security a annoncé avoir conclu un accord pour acquérir la start-up ReaQta pour un prix non divulgué. Fondée en 2014, cette dernière propose une plateforme de sécurité endpoint qui s'appuie sur l'intelligence artificielle pour identifier et gérer les menaces tout en tentant de rester indétectable des cyberattaquants. La plateforme de défense active du fournisseur fournit aux entreprises des capacités de détection et de réponse avancées sans nécessiter de personnel supplémentaire ou hautement qualifié. Basée sur l'analyse du comportement des utilisateurs, la solution de ReaQta, aide à stopper les menaces connues et inconnues en temps réel et peut être déployée dans un modèle hybride - sur site ou dans le cloud. Une solution similaire à celle de Darktrace, mais sur un périmètre plus restreint. Avant son acquisition, ReaQta avait levé 2,8 millions de dollars en capital-risque, selon Crunchbase. Parmi les investisseurs figurent Alpha Intelligence Capital, Fortino Capital, Integra Partners et Investlink.

Suite à cette acquisition, IBM Security étoffe également ses offres XDR commercialisées sous la marque QRadar. Afin d'apporter une visibilité complète sur les outils de sécurité et les sources de données, QRadar XDR combine des éléments de la gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM), de l'orchestration, de l'automatisation et de la réponse en matière de sécurité (SOAR), de la détection et de la réponse aux points d'extrémité (EDR) et de l'analyse du trafic réseau (NTA) dans une plateforme SaaS. L'acquisition et XDR en général jouent également un rôle dans la stratégie de sécurité zéro trust d'IBM. Signalons enfin que le logiciel XDR fonctionne sur la plateforme Cloud Pak for Security de big blie, qui intègre également les portefeuilles de sécurité des données et d'identité de la firme.

Traquer le cryptominage sur le réseau

Les malwares de minage de cryptomonnaie sont furtifs et réduisent les performances des réseaux et des terminaux. Mais certaines tâches simples et des outils de base peuvent minimiser leur impact. En raison du...

le 19/11/2021, par Susan Bradley, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1025 mots

Palo Alto renforce la sécurité de bout en bout du cloud d'entreprise

La dernière version 3.0 du pack de sécurité Prisma Cloud déployé par Palo Alto Networks comporte un courtier de sécurité d'accès au cloud CASB renforcé. Palo Alto Networks a renforcé son logiciel de sécurité...

le 18/11/2021, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 977 mots

Nvidia s'implique dans le Zero Trust

En combinant des DPU BlueField avec son framework de sécurité IA Morpheus, Nvidia apporte sa brique à l'architecture Zero Trust. La plateforme Zero Trust annoncée par Nvidia est construite autour des unités de...

le 16/11/2021, par Andy Patrizio, Network World (adapté par Jean Elyan), 505 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...