La 5G privée se simplifie avec la start-up Ananki

le 13/10/2021, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), Opérateurs/FAI, 516 mots

Ananki espère attirer les entreprises vers la 5G en tant que service. Selon la start-up, elle est aussi simple à configurer que le WiFi et intègre des plateformes open source de l'Open Networking Foundation.

La 5G privée se simplifie avec la start-up Ananki

Avec son service 5G privé défini par logiciel basé sur des composants open source, Ananki espère attirer les entreprises vers une architecture qui, selon elle, est aussi simple à mettre en oeuvre que le WiFi. Baptisée Ananki, la start-up ne demande pas grand-chose aux entreprises pour déployer son service : en effet, les clients doivent uniquement installer des antennes radio 5G à petites cellules sur leur site, qui serviront de relais pour les connecter à un réseau cloud exécutant le logiciel Ananki. Elles devront aussi installer des cartes SIM sur le matériel de l'entreprise qui utilisera le service, à charge pour l'automatisation d'Ananki de configurer à distance les antennes et à fournir les cartes SIM. Le service comprend un tableau de bord de gestion et des API pour personnaliser le déploiement. Enfin, Ananki fournit une assistance 24 heures sur 24.

L'offre d'Ananki est différente des offres de 5G privée actuellement disponibles sur le marché. Toutes nécessitent en effet soit des compétences 5G en interne, soit elles obligent les entreprises à engager des experts externes, soit elles doivent passer des contrats avec des fournisseurs de services pour avoir accès au spectre 5G, soit enfin obtenir elles-mêmes des licences, et négocier des connexions au réseau central. « Je ne crois pas qu'Ananki ait envie que la 5G soit comme le WiFi, ne serait-ce que parce que personne ne veut d'un marteau pour tuer une mouche », a déclaré Bill Menezes, analyste en chef de Gartner. « De mon point de vue, l'approche de la start-up est de faire en sorte que les entreprises puissent adopter la 5G privée de manière aussi transparente que possible ». Et l'offre d'Ananki pourrait fortement séduire les utilisateurs de l'IIoT et de l'industrie 4.0, explicitement ciblés par la start-up, si l'on en juge le contenu de ses premiers supports marketing. Par rapport à la dernière norme WiFi, l'avantage de la 5G privée est double. « D'abord, le spectre 5G étant sous licence, ses utilisateurs n'ont pas à entrer en concurrence avec d'autres pour la bande passante sans licence, comme c'est le cas avec le WiFi. Ensuite, les petites cellules de la 5G couvrent de plus grandes zones que le WiFi », a encore expliqué M. Menezes.

Open source en avant

Ananki est une émanation de l'Open Networking Foundation (ONF), un consortium industriel à but non lucratif qui promeut une technologie d'infrastructure sans fil basée sur des logiciels libres et soutenu par les principaux fournisseurs de télécommunications et de technologies, dont Google et Intel. Le service d'Ananki intègre plusieurs technologies open source de l'ONF, notamment Aether, sa plateforme périphérique 5G dont le framework permet de gérer la connectivité sous licence et sans licence. Le service exploite également les plateformes open source SD-Core (Software-defined Core), SD-RAN (Software-defined Radio Access Network) et SD-Fabric (Software-defined Fabric) de l'ONF pour prendre en charge ces aspects du déploiement. Les abonnements aux services d'Ananki sont disponibles dès maintenant. 

La 5G privée se simplifie avec la start-up Ananki

Ananki espère attirer les entreprises vers la 5G en tant que service. Selon la start-up, elle est aussi simple à configurer que le WiFi et intègre des plateformes open source de l'Open Networking Foundation....

le 13/10/2021, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 516 mots

ThousandEyes au service de BT pour traquer les pannes

L'opérateur BT surveille et contrôle les pannes sur son réseau via la technologie ThousandEyes acquise par Cisco. Baptisée Cisco ThousandEyes Cloud and Internet Intelligence, la plateforme de surveillance de...

le 24/09/2021, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 266 mots

Le rapport de l'Anssi étrille Orange sur la panne des numéros...

Le rapport d'audit rendu par l'Anssi sur la gestion par Orange de la panne des numéros d'urgence du 2 juin 2021 éreinte l'opérateur historique. Commandes hasardeuses sur les équipements, lenteur dans la...

le 22/07/2021, par Jacques Cheminat, 579 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...