Le FBI veut son application pour espionner les réseaux sociaux

le 27/01/2012, par Serge LEBLAL, Sécurité, 224 mots

Pour exploiter les données publiées par les internautes sur les médias sociaux, le FBI veut développer une application d'espionnage spécialisée sur ces types de réseaux.

Le FBI veut son application pour espionner les réseaux sociaux

Le FBI américain envisage de développer une application qui lui permettra de suivre certains profils publics sur Facebook, Twitter et d'autres réseaux sociaux, afin de l'aider à mieux prédire le comportement des criminels, et de mieux réagir à des actions terrorisme et de troubles à l'ordre public.

Un appel d'offres a été publié par le FBI
(Federal Bureau of Investigation) demandant aux fournisseurs potentiels de contacter le Bureau. Le FBI veut définir les caractéristiques d'un tel système et évaluer son coût. Le service de police a déclaré que le système qu'il veut doit être capable de rechercher automatiquement les informations « disponibles publiquement » sur Facebook, Twitter et d'autres sites de médias sociaux à partir de mots clés. Des agents du FBI seraient ensuite automatiquement alertés à partir des indices dénichés sur « des manifestations, des incidents et des menaces potentielles ».

Les agents auraient la possibilité d'afficher toutes les informations sur une carte, et pourraient également ajouter d'autres types d'informations, notamment les incidents passés et les emplacements de bâtiments importants comme les ambassades et les installations militaires.

Le document note que les agents ont besoin de « localiser les agitateurs et d'analyser leurs mouvements, leurs vulnérabilités, leurs limites et les possibles mesures préventives ».



Le ransomware Hive contré par Europol et le FBI

Une opération d'envergure a été menée par les forces de police et de justice en Europe et aux Etats-Unis pour démanteler les activités liées au ransomware Hive. Des serveurs ont été saisis, des sites de...

le 26/01/2023, par Dominique Filippone, 358 mots

CYGNVS sort du mode furtif avec une plateforme de récupération dédiée...

La plateforme de CYGNVS promet des guides de référence, une connectivité hors bande et bien plus encore pour aider les entreprises à se remettre d'une cyberattaque majeure. Après avoir levé 55 millions de...

le 25/01/2023, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 512 mots

Nvidia exploite ses GPU pour repérer les attaques sur le réseau

La technologie basée sur l'IA de Nvidia détecte les comportements inhabituels et les associe aux utilisateurs pour prévenir les attaques d'initiés et protéger les identifiants numériques. Le californien Nvidia...

le 24/01/2023, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 537 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...