Nokia / Microsoft : 3) pourquoi un tel accord ?

le 04/09/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, Opérateurs/FAI, 293 mots

Microsoft s'est emparé de la division terminaux et services mobiles de Nokia pour 5,44 milliards d'euros. Ils étaient partenaires depuis février 2011.

Nokia / Microsoft : 3) pourquoi un tel accord ?

Microsoft a racheté l'activité terminaux et services mobiles de Nokia pour un prix total de 5,44 milliards d'euros. La transaction se divise en deux: 3,79 milliards d'euros pour la division téléphones de Nokia et 1,65 milliard pour les brevets. Le groupe finlandais a également annoncé le départ de son CEO Stephen Elop (en photo), qui devrait faire son retour chez Microsoft qu'il avait quitté en 2010 pour diriger une division terminaux élargie.

«En élaborant un partenariat avec Nokia en février 2011 et face au succès grandissant des smartphones Lumia,  Microsoft entend accélérer la croissance de ses parts de marché et de ses profits dans les terminaux mobiles grâce à une innovation encore plus rapide, une augmentation des synergies, et une marque et un marketing unifiés », a déclaré l'éditeur dans un communiqué suprenant... Longtemps numéro un sur le secteur des téléphones mobiles, Nokia a irrémédiablement décroché en loupant le virage des smartphones tactiles, inité par Apple avec son iPhone. Samsung occupe aujourd'hui la première marche sur le marché des téléphones mobiles.

Nokia misait sur Windows Phone 8

Après avoir décidé d'abandonner Symbian, Nokia a conçu des smartphones sous Windows Phone 8, l'OS mobile de Microsoft, dans le but de stimuler des parts de marché chancelantes et de se focaliser sur les smartphones destinés aux pays émergents. La firme de Redmond va récupérer l'équipe design du Finlandais, ses usines de fabrication et d'assemblage dans le monde, ainsi que ses équipes opérationnelles (ventes, marketing et support).  

Steve Ballmer a récemment annoncé qu'il quitterait son poste de CEO d'ici l'an prochain. En juin dernier, Microsoft avait été en pourparlers avancés avec le fabricant de téléphones pour une acquisition, mais les discussions avaient été interrompues.

La FCC invitée à tester les interférences du WiFi 6E

Selon la NSMA, une association américaine qui scrute l'usage des fréquences radio, les réseaux sans fil des services publics, des services d'urgence et des autorités de transport pourraient être affectés par...

le 06/09/2022, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 606 mots

Accord sur les interférences 5G entre les FAI et la FAA américains

Les compagnies aériennes opérant aux Etats-Unis devront réparer ou remplacer les anciens systèmes qui pourraient être vulnérables aux interférences. De nouveaux équipements pour les anciens avions : telle est...

le 29/06/2022, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 574 mots

Orange confirme enfin l'arrivée de son DG Christel Heydemann

Le conseil d'administration d'Orange a recruté Christel Heydemann en tant que directrice générale et prendra ses fonctions le 4 avril prochain. Stéphane Richard reste président de l'opérateur, le conseil se...

le 28/01/2022, par Jacques Cheminat, 466 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...