Nokia Solutions and Networks crée une business unit dédiée à la sécurité

le 28/05/2014, par Didier Barathon, Sécurité, 449 mots

Il y a un mois Nokia annonçait son investissement dans OpenSSL, il amplifie également son engagement sur la sécurité. Deux moyens pour le constructeur, désormais recentré sur ses seuls produits réseaux, d'indiquer quelles sont ses priorités.

Nokia Solutions and Networks crée une business unit dédiée à la sécurité

La sécurité est logiquement devenue un axe stratégique pour le nouveau Nokia, Nokia Solutions and Networks (NSN). Après la création au mois de mars dernier d'une unité dédiée au traitement de la sécurité dans le secteur des mobiles, il annonce la création d'une business unit entièrement dédiée à ce thème. Aucune précision n'est donnée quant à l'investissement et à la structuration de cette activité. 

La nouvelle entité sera mise en place le 1er juin. Elle doit veiller à la sécurité des produits réseau vendus par le fabricant, permettre de renforcer son portefeuille de produits et travailler autour du marketing produit de ses offres sécurité. «La nouvelle unité, permettra également d'élargir encore la sécurité de l'écosystème partenaire de Nokia et fera de la sécurité un facteur de différenciation positive pour NSN», selon Marc Rouanne (en photo), vice-président exécutif, chargé du haut débit mobile chez Nokia. Cette b.u. dépend de l'activité Mobile Broadband de Nokia.

Sur le même sujetLa Chine veut inspecter tous les produits réseau importés sur son territoireL'open source en ligne de mire

La nouvelle entité travaillera avec l'ensemble de l'industrie et ne s'interdit pas de s'intéresser aux solutions open source qui vont devenir très importantes avec la virtualisation des réseaux. La sécurité précise encore NSN est d'autant plus cruciale qu'elle conditionne l'existence même des opérateurs. Une étude commandée par Nokia montre que 75 % des clients considèrent que la sécurité est de la responsabilité de leurs opérateurs. Une partie importante des abonnés mobiles sont d'ailleurs susceptibles de changer d'opérateur en cas de problèmes de sécurité et ils sont prêts à payer un supplément pour une protection fiable.

Cette annonce fait suite à plusieurs autres initiatives prises par le constructeur finlandais en matière de sécurité. Nokia s'est par exemple engagé à aider le projet OpenSSL dans sa lutte contre les vulnérabilités futures comme Heartbleed en faisant un don financier substantiel et en devenant sponsor Platinum du projet. Nokia a également récemment annoncé son intention de lancer un Centre de sécurité haut débit mobile à Berlin pour travailler avec ses clients, des partenaires de recherche et les pouvoirs publics. NSN expliquait lors du lancement de ce centre au mois de mars dernier  que la sécurité est en train de devenir un thème clé dans  l'industrie des télécoms alors que les logiciels mobiles malveillants ont bondi de 614% entre mars 2012 et mars 2013 et que plus de 500 boutiques en ligne proposent aujourd'hui des applications infestées.

La création d'une business unit dédiée est une preuve supplémentaire de l'engagement du constructeur sur ce sujet. Les premiers produits seront disponibles au deuxième semestre de cette année.

CrowdStrike greffe du XDR sur ses solutions phares

Le fournisseur texan CrowdStrike dote Falcon Insight de fonctions de détection et de réponse étendues XDR (Extended Detection and Response), et améliore ses produits de sécurité phares Cloud Security, Humio et...

le 21/09/2022, par Apurva Venkat, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1060 mots

Quokka propose de protéger les smartphones sans intrusion

Avec son offre Q-Scout, Quokka, anciennement Kryptowire, promet de sécuriser les app mobiles sans porter atteinte à la vie privée de l'utilisateur final. Selon l'entreprise de sécurité mobile Quokka,...

le 19/09/2022, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 463 mots

Des fonctionnalités SaaS conformité et prévention pour Palo Alto...

Cette mise à jour de la solution Prisma doit permettre aux clients de Palo Alto de relever les défis croissants de la sécurité SaaS, mais aussi de détecter et de prévenir le phishing, les ransomwares et les...

le 02/09/2022, par Michael Hill, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1207 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...