Wifi gratuit à Orléans, mais très intrusif

le 10/06/2010, par reseaux-telecoms.net, Sécurité, 278 mots

On peut surfer gratuitement sur internet à Orléans. Mais il faudra confier son numéro de téléphone mobile et accepter de voir toutes ses actions et ses échanges archivés.

Wifi gratuit à Orléans, mais très intrusif

La Mairie d'Orléans déploie le wifi en accès gratuit. Ce service internet sera accessible à partir du 21 juin prochain, depuis 18 points répartis sur le territoire orléanais. Mais la traçabilité des internautes sera maximale.

Ceci dit, on pourra profiter dans les parcs et jardins, depuis les quais de Loire,  ou encore assis sur un banc public d'une place de la ville des 18 points wifi qui seront accessibles librement 7 jours sur 7 . En tout, 11 places, 4 parcs et 3 jardins sont équipés.

Les Orléanais pourront se connecter à Internet pour leurs loisirs ou leur travail, pour travailler comme au bureau, à une terrasse de café ou sur un banc public.

Reste que cette gratuité sympathique sera étroitement surveillée. Pour se connecter, il faudra créer un compte sur le portail d'accès internet public de la ville d'Orléans. Puis saisir les informations de connexion : numéro de téléphone portable afin de recevoir un mot de passe par SMS. Puis, la conservation des données de communications électroniques s'effectuera selon le décret N°2006-358 du 24 mars 2006 : conservations des données pendant 1 an, identification de l'utilisateur, date, horaire, durée de la connexion.

Côté mairie, l'investissement s'élève à 70 000 €. Le coût de fonctionnement annuel sera de 2 000 € par site. Le débit minimal sera de 4 Mbit/s partagé sur chaque site wifi et variera selon le nombre d'utilisateurs, et jusqu'à 200 personnes pourront se connecter simultanément depuis les 18 sites. Chaque utilisateur pourra rester connecté jusqu'à 6 heures ; au-delà, une nouvelle identification sera nécessaire. Le portail est optimisé pour les Smartphones et PDA.

Photo : Orléans D.R.

Cyberattaques : de la difficulté de remonter à la source

Attribuer une attaque à un groupe de cybercriminels est toujours compliqué, car les pirates partagent souvent le même code et les mêmes techniques, et les acteurs soutenus par des états excellent...

le 23/10/2020, par Cynthia Brumfield, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1296 mots

Tout savoir sur Azure Security Benchmark v2

Microsoft a ajouté des benchmarks de sécurité à Azure. Comment fonctionnent-ils et comment peuvent-ils vous aider à mieux comprendre votre posture de sécurité sur Azure ? 

le 22/10/2020, par Susan Bradley, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1398 mots

Les élections américaines de 2020 menacées par les réseaux de zombies

La date du 3 novembre, jour de l'élection présidentielle américaine, approche à grands pas, et l'imminence d'attaques basées sur Windows semble évidente. D'ailleurs, il n'est pas impossible que leur...

le 20/10/2020, par Preston Gralla, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1353 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...