Wifi gratuit à Orléans, mais très intrusif

le 10/06/2010, par reseaux-telecoms.net, Sécurité, 278 mots

On peut surfer gratuitement sur internet à Orléans. Mais il faudra confier son numéro de téléphone mobile et accepter de voir toutes ses actions et ses échanges archivés.

Wifi gratuit à Orléans, mais très intrusif

La Mairie d'Orléans déploie le wifi en accès gratuit. Ce service internet sera accessible à partir du 21 juin prochain, depuis 18 points répartis sur le territoire orléanais. Mais la traçabilité des internautes sera maximale.

Ceci dit, on pourra profiter dans les parcs et jardins, depuis les quais de Loire,  ou encore assis sur un banc public d'une place de la ville des 18 points wifi qui seront accessibles librement 7 jours sur 7 . En tout, 11 places, 4 parcs et 3 jardins sont équipés.

Les Orléanais pourront se connecter à Internet pour leurs loisirs ou leur travail, pour travailler comme au bureau, à une terrasse de café ou sur un banc public.

Reste que cette gratuité sympathique sera étroitement surveillée. Pour se connecter, il faudra créer un compte sur le portail d'accès internet public de la ville d'Orléans. Puis saisir les informations de connexion : numéro de téléphone portable afin de recevoir un mot de passe par SMS. Puis, la conservation des données de communications électroniques s'effectuera selon le décret N°2006-358 du 24 mars 2006 : conservations des données pendant 1 an, identification de l'utilisateur, date, horaire, durée de la connexion.

Côté mairie, l'investissement s'élève à 70 000 €. Le coût de fonctionnement annuel sera de 2 000 € par site. Le débit minimal sera de 4 Mbit/s partagé sur chaque site wifi et variera selon le nombre d'utilisateurs, et jusqu'à 200 personnes pourront se connecter simultanément depuis les 18 sites. Chaque utilisateur pourra rester connecté jusqu'à 6 heures ; au-delà, une nouvelle identification sera nécessaire. Le portail est optimisé pour les Smartphones et PDA.

Photo : Orléans D.R.

Axis ajoute des fonctions d'automatisation et d'onboarding à...

Pour ceux qui ne veulent plus utiliser les anciennes applications de sécurité sans périmètre (ZTNA, Zero Trust Network Access), Axis propose des outils de migration et un programme de rachat. Le fournisseur de...

le 03/08/2022, par Shweta Sharma, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 889 mots

CrowdStrike renforce la sécurité pour les containers en mode...

Le fournisseur de sécurité cloud natif, CrowdStrike, promet plus de visibilité sur les containers et une détection étendue des menaces dans les environnements multicloud. Outre l'ajout de plus grandes...

le 28/07/2022, par Shweta Sharma, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 474 mots

Détection et réponse à incidents en mode cloud chez Orca

Le fournisseur de solutions cybersécurité Orca a annoncé l'ajout de capacités en détection et réponse à incidents à sa plateforme de sécurité cloud. Détecter, enquêter et répondre aux attaques en cours. Voilà...

le 22/07/2022, par John P. Mello Jr, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 461 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...