Communications unifiées : trois entreprises témoignent - Vauban Humanis : les communications unifiées poussées par les utilisateurs -

Vauban Humanis : les communications unifiées poussées par les utilisateurs

Dossier par Thierry Lévy-Abégnoli, 420 mots

Le groupe de protection sociale Vauban Humanis a débuté son projet de communications unifiées par la convergence entre le téléphone et l'informatique. Le projet a ensuite été poussé par des besoins exprimés par les utilisateurs.

Dés 2006, le groupe de protection sociale Vauban Humanis a déployé une infrastructure qu'il a qualifié initialement de téléphonie convergente.

Le contexte était celui d'une forte demande des utilisateurs et de la nécessité d'homogénéiser l'infrastructure téléphonique, à la suite à la fusion des deux sociétés Vauban et Humanis.

La première phase a consisté à remplacer le PBX vieillissant de l'ancienne entité Humanis par un équipement IPB d'origine Alcatel-Lucent, un OmniPCX Enterprise, identique à celui que Vauban avait déjà mis en oeuvre de son côté.

A présent, ces deux IP-PBX gèrent un total de 650 postes IP. Après l'installation de la téléphonie sur IP, des fonctionnalités supplémentaires ont été ajoutées. La première étape aura été d'installer la messagerie unifiée. Gaetan Labbe, responsable du service informatique de proximité, confirme « Dans la foulée, nous avons déployé une messagerie unifiée auprès de 200 utilisateurs".

Ces fonctions reposent sur la un socle réalisé grâce à la solution OmniTouch Unified Communication d'Alcatel-Lucent. L'intégration est totale puisque le serveur de messagerie existant sous Lotus Notes centralise tous les messages électroniques et les messages vocaux via des connexions aux IPBX.

La société a ajouté à cette messagerie unifiée, la fonction « text-to-speech ». Celle-ci permet aux utilisateurs d'interroger les emails à partir des combinés téléphoniques.

L'arrivée de ce qu'il est convenu d'appeler les communications unifiées, s'est déroulée ...



... en 2008.

Une nouvelle étape a été franchie avec l'installation, pour une centaine d'utilisateurs, des fonctions de gestion de la présence et de messagerie instantanée de Lotus Sametime.

« Ces fonctions étaient fortement demandées afin de faciliter nos communications jusqu'alors handicapées par notre organisation répartie sur trois sites et trente délégations", détaille Gaetan Labbe.

Egalement mis en oeuvre, le « click-to-call » est actuellement accessible via l'annuaire de l'entreprise. Il devrait prochainement être intégré à d'autres applications, à commencer par le client Lotus Notes.

Enfin, déjà testé avec succès par quelques utilisateurs, le téléphone sur IP sur le PC (soft phone), My Instant Communicator d'Alcatel-Lucent répond également à une demande forte.

« Ce softphone nous permet de conserver le numéro de téléphone et la totalité des fonctionnalités téléphoniques, lorsqu'on se déplace d'un site à l'autre", explique Gaetan Labbe.

Dans la continuité de ce projet, Vauban et Humanis devrait déployer l'année prochaine, en 2009, une infrastructure de travail collaboratif. « Quelle que soit son origine, elle devra s'intégrer dans la solution de communications unifiées actuelle", prévoit Gaetan Labbe.

Sommaire du dossier