Accéder à internet depuis le Thalys à 300 Km/h - Panne du serveur DHCP réparée vers la fin du trajet - RT Satellite

Panne du serveur DHCP réparée vers la fin du trajet

Dossier par Peter Sayer, 236 mots

Panne du serveur DHCP réparée vers la fin du trajet Les trains Thalys relient à grande vitesse Paris, Bruxelles, Amsterdam et Cologne. Des points d'accès Wifi ont été installés dans les rames, afin que l'on puisse se connecter à internet via une liaison satellite, ou via les réseaux mobiles 3G (à cause des tunnels ou des zones près des villes, où les signaux satellites peuvent être perturbés), lorsque le train se déplace, ou via les Hot Spots, dans les gares, le long de l'itinéraire. Mais gros souci : alors qu'il s'agissait d'un voyage inaugural organisé pour la presse, et que des dizaines de journalistes étant présents, il était impossible d'ouvrir une session.

Panne du serveur DHCP
« La liaison par satellite fonctionne, le problème vient des équipements embarqués, plus précisément du serveur DHCP, a expliqué Henry Hyde-Thomson, fondateur et président de 21Net, société qui a développé la solution.



Le réseau Wifi ThalysNet, est conçu pour que les passagers de première classe, puissent se connecter gratuitement à internet, une fois leur compte créé. Moins bien lotis, les passagers de seconde classe, accèdent à un portail d'information sur les voyages et les réservations de billets, gratuitement, mais doivent payer pour accéder à internet. Cela coûte 6,5 € de l'heure, ou 13 € pour l'ensemble du voyage. Le voyage de Paris à Bruxelles prend seulement une heure et 20 minutes, mais le voyage à Cologne dure plus de trois heures.

Photo : Les systèmes embarqués dans le Thalys (Photo : Peter Sayer - IDG News Service)

Sommaire du dossier