Bienvenue chez les Ch'tis : les réseaux au service de l'hôpital d'Arras - Des robots de transport automatisés en Wifi -

Des robots de transport automatisés en Wifi

Dossier par yves Grandmontagne, 253 mots

L'hôpital d'Arras exploite six chariots de transport entièrement automatisés. Ils apportent le linge, les repas et la pharmacie et ils redescendent les déchets. Ils se guident par laser et communiquent en IP via Wifi avec le centre de contrôle.

Des robots de transport automatisés en Wifi La restructuration globale de l'outil de production est passée par l'adaptation de sites aux nouvelles méthodes de soins, l'intégration de nouveaux concepts de soins, ainsi que de nouvelles technologies. On relève en particulier l'intégration d'une logistique révolutionnaire basée sur des chariots transporteurs automatisés ou AGV (Automated Guided Vehicules) qui assurent les flux de linge, de repas, de la pharmacie et des déchets.

Des robots autonomes
Ces robots entièrement autonomes se guident par laser via des repères sur les murs et communiquent en Wifi. « Ils embarquent un système Wi-Fi pour recevoir des informations et un système IP pour prévenir les logisticiens, décrit Philippe Huddlestone. Le responsable du pilotage des robots précise : « Ces robots effectuent plus de 350 missions par jour, soit environ 8000 jobs par mois. Humainement ce ne serait plus réalisable de faire ces travaux à la main ! Les trajets sont énormes, les chariots traditionnels pèsent entre 80 et 300 kg, c'est lourd et l'hôpital est vaste. » A l'avenir, l'hôpital devrait acquérir de nouveaux chariots afin de passer à 500 missions par jour.

Les chariots automatisés montent dans les étages de l'hôpital le linge, les repas, la pharmacie et ils redescendent les déchets:



Philippe Huddlestone, devant un robot de transport qui déplace des charges adaptées et prend l'ascenseur :



Le point de garage de l'ensemble des chariots automatisés dans l'hôpital :


Sommaire du dossier