La haute définition, nouvelle chance pour la visio-conférence - Coût des déplacements, meilleure qualité d'image et développement durable poussent à adopter la visio-conférence - RT Infrastructure

Coût des déplacements, meilleure qualité d'image et développement durable poussent à adopter la visio-conférence

Dossier par Charles Savary, 291 mots

Là où le progrès technique avait échoué, la crise du pétrole et la lutte contre l'émission de CO2 pourraient bien réussir : amener la visioconférence dans les entreprises. Mais pas n'importe laquelle : la visio en haute définition.

Coût des déplacements, meilleure qualité  d'image  et développement durable poussent à adopter la visio-conférence La visio-conférence en haute définition (HD) arrive pile au moment où les entreprises cherchent à réduire les déplacements, au coût de plus en plus élevé et qui accroissent les émissions de gaz à effet de serre.

La visio HD, c'est d'abord une meilleure définition de l'image : près d'un million de pixels, soit cinq fois plus qu'une visio-conférence traditionnelle. C'est également le format 16:9, plus ergonomique que le classique 4:3. C'est enfin un son comparable à celui d'un CD (jusqu'à 22 KHz).

Ecologique, performante, la visio HD a de quoi séduire. « La visio traditionnelle restait dans les placards de quelques grosses entreprises. La version HD a de solides atouts pour devenir un outil de travail avec partage de documents affirme Jean-Sébastien Moglia, responsable marketing chez l'opérateur télécoms Easynet, qui vient d'ajouter ce service à son catalogue.

La HD vise à donner l'impression que les interlocuteurs distants sont physiquement en face de soi. « On distingue leurs mimiques, on est sensible à leurs intonations. Au bout de quelques minutes, on se laisse prendre au jeu. On a l'impression d'être dans la même salle, souligne Jean-Baptiste Pain, responsable des grands comptes chez Polycom, fabricant de systèmes de visio-conférence HD.

« Il manquait à l'IP une dimension humaine. La visio HD la lui donne, reprend pour sa part Jean-Sébastien Moglia. Revers de la médaille, la HD réclame une bande passante d'au moins 1 Mbit/s, alors que la visio classique se contentait de 384 Kbit/s. La qualité est à ce prix, mais les réseaux modernes remplissent ces exigences.

Illustration : une visio-conférence en HD (source Siemens)

Sommaire du dossier