Planifier la reprise après sinistres et la continuité d'activité : les bases - Ne pas négliger les détails - RT Sécurité

Ne pas négliger les détails

Dossier par Derek Slater, CSO US, 347 mots

Si beaucoup d'entreprises adoptent des plans de continuité d'activité, et savent les tester, cela ne suffit pas. Comme souvent, le diable est dans les détails.

Ne pas négliger les détails

Certaines entreprises ont découvert que, bien qu'elles sauvegarder leurs serveurs ou leurs centres de données, elles ont négligé les plans de sauvegarde pour les ordinateurs portables. Beaucoup d'entreprises ne parviennent pas à réaliser l'importance des données stockées localement sur les ordinateurs portables. En raison de leur caractère mobile, les ordinateurs portables peuvent être facilement perdus ou endommagés. Ce qui pose un problème si les salariés stockent des données critiques ou irremplaçables sur les ordinateurs portables.

Pas de plans pour des lieux de travail alternatifs

Mike Hager, ancien responsable de la sécurité de l'information et de la reprise après sinistre pour Oppenheimer Funds, a déclaré que beaucoup d'entreprises sont en mesure de récupérer des données, mais qu'elles n'avaient pas de plans pour des lieux de travail alternatifs. Le World Trade Center avait fourni plus de 20 millions de mètres carrés de bureau, et après le 11 septembre, il y avait seulement 10 millions de mètres carrés d'espace de bureau disponibles dans Manhattan. La question de savoir où les employés vont immédiatement après une catastrophe et où ils seront logés pendant la récupération doit être étudiée avant que quelque chose de grave n'advienne.

L'une de ces entreprises a découvert que, si elle avait désigné une zone de relocalisation à proximité de son siège, le processus d'installation pour les ordinateurs et les téléphones aurait pris près de deux heures. Or, ses employés ont été laissés debout à l'extérieur au soleil. Appliquer un plan en plein sinistre soulève plusieurs questions qui n'avaient pas encore pleinement été abordées avant : Y a-t-il un endroit plus sûr pour abriter les employés ? Comment l'entreprise devrait déterminer si, et quand, les employés pourraient être autorisés à revenir dans le bâtiment ? Comment des milliers de personnes pourraient accéder à leur véhicule si leurs clés de voiture sont encore dans leur bureau ? Existe-t-il un plan de transport de remplacement si la société a besoin d'envoyer des salariés chez eux ?


Sommaire du dossier