Google : le maître du web - Mobiles : Google devant Microsoft, RIM et Apple dans 3 ans, selon Gartner - RT Infrastructure

Mobiles : Google devant Microsoft, RIM et Apple dans 3 ans, selon Gartner

Dossier par Serge Leblal avec IDG News Service, 649 mots

C'est l'annonce d'un séisme dans l'univers des mobiles. Selon l'institut Gartner, le système d'exploitation pour les mobiles Android de Google devancerait Windows Mobile de Microsoft en 2012 mais aussi le Blackberry de Rim ou l'iPhone d'Apple. Un extraordinaire retournement de situation.

Mobiles : Google devant Microsoft, RIM et Apple dans 3 ans, selon Gartner C'est un coup de tonnerre dans le ciel des mobiles. Alors que le système d'exploitation Google Android pèse aujourd'hui moins de 2% sur le marché mondial des smartphones, une récente étude Gartner prédit qu'il fera un bond à 14,5% en 2012.

Dans trois ans, avec 72 millions de terminaux vendus, cette plate-forme dépasserait ainsi les solutions BlackBerry de Rim (12,5 %), Windows Mobile de Microsoft (12,8 %) et iPhone d'Apple (13,7 %).

Cette projection coïncide avec le lancement de Windows Mobile 6.5, une mise à jour censée rattraper les retards accumulés par Microsoft sur la concurrence.

Seul Symbian de Nokia dépassera Android en 2012 selon Gartner. Très populaire en Europe, Symbian tombera toutefois à 39% de parts de marché monde contre 50% en 2009, avec 203 millions de smartphones vendus.

La croissance exceptionnelle d'Android repose sur les fonctions offertes par les GPhone, mais également sur les nombreux services et applications connexes, reposant sur l'offre Cloud computing de Google a expliqué Ken Dunaley, analyste au Gartner, dans une interview exclusive accordée à Computerworld.com, l'édition américaine de notre confrère en ligne LeMondeInformatique.fr.

Alors que le premier GPhone sous Android 1.0, le HTC G1, a connu un accueil plutôt tiède, la livraison rapide d'une évolution très bien pensée, Android 1.5 également connue sous le nom de code Cupcake, a changé la donne analyse Ken Dunaley.

Les autres améliorations attendues, qui concernent la boutique de logiciels Android Market et l'environnement de développement, pourront compter sur "la puissance du moteur de recherche de Google" précise-t-il. "Les va-et-vient de Google entre les solutions entreprises et les produits pour les consommateurs devraient contribuer à faire d'[Android] une plate-forme dominante sur le marché. Et comme Android et Google opèrent de concert dans un environnement ouvert et intégré, ils pourront facilement dépasser l'iPhone d'Apple".

Illustration : Android sur un mobile de Samsung, une solution nettement moins coûteuse pour les constructeurs et les opérateurs (D.R.)



À la différence d'iPhone OS, chasse gardée d'Apple, la croissance d'Android sera notamment assurée grâce à sa diffusion sur les téléphones de plusieurs constructeurs, souligne Ken Dulaney. En 2010, pas moins de 40 modèles sous Android seront sur le marché, et la prochaine mise à jour du système d'exploitation, nom de code Donut, sera disponible au deuxième trimestre prochain indique l'analyste. Le Dext de Motorola (appelé Cliq aux États-Unis) est un bon exemple des modèles qui devraient assurer le succès d'Android : "avec son interface Motoblur, ce Motorola est un outil de communication très efficace".

Les interfaces de smartphones semblent prendre deux chemins très différents : celle de l'iPhone se concentre sur les applications alors que les systèmes Windows Mobile et Symbian se focalisent sur les tâches et les services de communication.

"Seul Android réussit aujourd'hui à combiner efficacement les applications et les usages mobiles. L'interface d'un GPhone permet ainsi à un utilisateur d'effectuer des tâches courantes sans l'obligation de revenir à l'écran d'accueil pour basculer entre les services" affirme l'analyste de Gartner.



Les responsables d'Android "ont fait un bon travail pour comprendre comment les consommateurs utilisent leurs smartphones" explique-t-il. De plus, à la différence de Symbian ou de Windows Mobile, Android est une plate-forme gratuite pour les constructeurs et les opérateurs si ces derniers respectent les conditions de Google. Et aujourd'hui, les responsables des achats chez les opérateurs français ne cachent pas leur vif intérêt financier pour les mobiles Android. Des produits plus séduisants que Windows Mobile et bien moins chers à subventionner que l'iPhone.

Prédiction de Gartner : les ventes de smartphones en 2012

- Nokia Symbian : 39%, soit 203 millions d'unités

- Google Android : 14,5%, soit 72 millions d'unités

- Apple iPhone OS : 13,7%, soit 71,5 millions d'unités

- Microsoft Windows Mobile : 12,8%, soit 66,8 millions d'unités

- Rim Blackberry OS: 12;5%, soit 65,25 millions d'unités

- Linux : 5,4%, soit 28 millions d'unités

- Palm WebOS : 2,1%, soit 11 millions d'unités

Rendez-vous dans 3 ans.

Sommaire du dossier