La télévision sous le charme d'internet - La télévision à péage tire son épingle du jeu durant la crise, pour l'instant - RT Convergence

La télévision à péage tire son épingle du jeu durant la crise, pour l'instant

Dossier par reseaux-telecoms.net, 361 mots

Pendant la crise, le pain et les jeux sont les fondamentaux et rencontrent toujours du succès. Le marché de la télévision payante est toujours en croissance avec un chiffre d'affaires de 130 milliards en 2013, selon l'institut Idate.

La télévision à péage tire son épingle du jeu durant la crise, pour l'instant Dans le contexte de crise actuelle, la télévision à péage jouit d'une situation relativement préservée, selon l'institut Idate. Si les revenus associés au total à la télévision devraient baisser de 1,3% entre 2008 et 2009, le chiffre d'affaires des offres de télévision à péage devraient quant à elles progresser de 4.7% sur la période.

Le chiffre d'affaires de la TV à péage était de 110 milliards d'euros en 2008. Cela représente 42% des recettes totales du secteur de la télévision dans le monde. La télévision à péage fait ainsi quasiment jeu égal avec la télévision en clair publique ou commerciale : 48% des foyers TV paient pour regarder une offre de télévision enrichie.

De plus, le secteur demeure en croissance que ce soit en termes d'abonnés (+4% entre 2008 et 2009) ou en termes de revenus (+4.7% sur la même période).



Avec 23% des foyers TV et 25% des foyers TV à péage, l'Europe est le second marché en volume derrière l'Asie/Pacifique et devant l'Amérique du Nord. L'Europe de la télévision pèse en tout 83 milliards d'euros dont 30 milliards de revenus à péage. L'Europe est également le deuxième marché en valeur derrière l'Amérique du Nord et devant l'Asie/Pacifique.

La poursuite de la numérisation du câble, le développement d'offres à péage sur les réseaux numériques terrestres encore en cours de déploiement, ainsi que les différents lancements d'offres de télévision sur les réseaux IP, expliquent principalement cette bonne tenue du marché du payant.

Néanmoins la concurrence de l'Internet, qui donne accès à une large palette de contenus professionnels et amateurs sur le Web, et l'évolution rapide des usages de consommation (en mobilité, en différé) constituent une menace réelle pour les acteurs traditionnels de la télévision à péage.

Ces acteurs - éditeurs de chaînes, opérateurs commerciaux et/ou techniques - sont désormais engagés dans une course à la différenciation et à la revalorisation de leurs offres afin de renforcer leur attractivité et espérer enrayer le phénomène de fuite des abonnés auxquels certains d'entre eux commencent d'ores et déjà à être confrontés.

Sommaire du dossier