Spécial Mobile World Congress 2014 - Editeurs : les DSI en attente de solutions - RT Mobiles

Editeurs : les DSI en attente de solutions

Dossier par IDG News Service, 899 mots

Les DSI estiment n'avoir pas de stratégie suffisamment cohérente en matière de mobilité et de développement d'application sur ce sujet. Une opportunité pour les éditeurs et les opérateurs qui veulent s'aligner sur ces préoccupations.

Editeurs : les DSI en attente de solutions

Orange souhaite vendre Dailymotion à Microsoft

Le P-DG de l'opérateur téléphonique Orange, Stéphane Richard, a profité du MWC pour indi-quer que son groupe était actuellement en discussion avec le géant américain de l'informatique Microsoft concernant un partenariat industriel autour de Dailymotion. "On discute avec Microsoft, ce qui ne veut pas dire qu'on arrivera à un accord, mais j'ai bon espoir que ce sera le cas", a-t-il confirmé au micro de BFM Business.

"Je pense que cela fait beaucoup de sens pour nous, comme pour Microsoft d'ailleurs, d'aboutir à un accord qui sera avant tout industriel", a-t-il ajouté. Le P-DG d'Orange a par ailleurs précisé que le groupe français devrait "garder la majorité de Dailymotion, jusqu'à nouvel ordre, car nous voulons rester maîtres d'une des plus belles réussites de l'Internet français

Au printemps 2013, la plateforme de vidéo en ligne française avait fait l'objet d'un intérêt pro-noncé de la part du géant américain de l'Internet, Yahoo!, qui souhaitait racheter 75 % du ca-pital de Dailymotion, avec une option pour monter à 100 %. Le gouvernement, par la voix du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, s'était opposé à cette vente, refu-sant que la reprise ne dépasse les 50 %. L'État français détient toujours 27 % du capital d'Orange. Depuis l'échec de la reprise par Yahoo!, Dailymotion a bénéficié de quelque 30 millions d'investissements de la part de sa maison mère, pour assurer son développement. La plateforme concentre 85 % de son audience à l'étranger, et les États-Unis représentent son premier marché, d'où la volonté d'Orange de nouer un partenariat dans ce pays.

SAP se renforce avec les solutions Digital Route

Les opérateurs de téléphonie mobile sont historiquement confrontés à deux systèmes de stockage de données : OSS (Operation solution system) et BSS (Business support system), il leur est difficile de créer un pont entre les deux. Résultat, le contact avec les clients est perturbé, un contact au sens large : schémas de facturation, gestion des tarifications, gestion de l'expérience client et de ses interactions. Bref, tout ce qu'on pourrait appeler le SI client d'un opérateur mobile.

Actuellement, la pression sur les prix, les nouvelles concurrences, les besoins des consommateurs amènent à repenser la question. SAP et DigitalRoute déjà partenaires renforcent leur convergence avec une application, SAP Convergent Mediation, qui collecte et analyse les données pour la plateforme SAP Hana.

Good Technology rachète BoxTone

Good Technology, le grand concurrent de BlackBerry, rachète BoxTone, société américaine basée dans le Maryland et spécialiste de la gestion des flottes mobiles. BoxTone a conçu une plateforme avec des capacités de supervision unifiée des mobiles, de gestion, de prise en charge et d'analytique. Elle sera intégrée à celle de Good Technology.
BoxTone est également fortement implantée au Japon, ce qui a motivé le rachat par Good Technology.

29% des CIO ont des processus suffisamment agiles

Avanade a publié lors du MWC une étude mondiale sur la façon dont la consumérisation de l'informatique change le développement d'applications au sein de l'entreprise. 80 % des décideurs IT (71 % en France) croient que leurs utilisateurs sont devenus plus exigeants, mais seulement 29 % estiment que leurs processus sont suffisamment agiles pour répondre aux nouveaux besoins (9 % en France).

La consumérisation de l'informatique a eu un tel impact qu'elle nécessite un changement fondamental dans la sélection et l'adoption de la technologie. Cependant, moins de 37 % des DSI disent que c'est actuellement un élément essentiel de leurs processus de développement d'applications (20 % en France). La majorité (94 % à l'échelle mondiale et 86 % en France ) explique que l'on s'attend à une augmentation des déploiements d'applications.

Les entreprises sont freinées par une approche fragmentée de l'évolution des besoins et des exigences de la technologie », a déclaré Dan O'Hara , vice-président Mobilité chez Avanade Les principales conclusions de l'étude sont :
- La mobilité est déjà ou a la volonté d'être une initiative importante pour plus de 90 % des entreprises (83 % en France), la grande majorité d'accord que les nouvelles applications doivent être mobile-friendly pour réussir. Cependant jusqu'à 38 % (49 % en France) disent qu'ils n'ont pas de stratégie cohérente pour les éléments clés de la mobilité, y compris la façon dont les applications sont développées, déployées, entretenues et sécurisées.
- Les organisations informatiques ont du mal à adapter les stratégies de développement d'applications pour répondre à l'évolution des besoins, de se différencier par rapport aux concurrents et de saisir d'importantes parts de marché. La majorité des répondants ont insisté sur la nécessité de déployer des applications plus rapidement (78 % à l'échelle mondiale et 75 % en France), de développer des applications qui s'exécutent sur plusieurs types d'appareils (69 % à l'échelle mondiale et 46 % en France) et mettent l'accent sur la conception centrée sur l'utilisateur (68 % à l'échelle mondiale et 41 % en France).
- Dans le même temps, 65 % des entreprises (41 % en France) croient que les interfaces offrant les meilleures expériences utilisateur sont la clé pour les applications réussies. Cependant, moins de la moitié (43 % à l'échelle mondiale contre 23 % en France) dit que la conception et l'expérience de l'interface utilisateur est inclus dans chaque projet.
- En outre, 87 % des répondants (89 % en France) disent qu'ils ont du mal à trouver des partenaires externes et des fournisseurs avec un niveau approprié d'expertise pour la conception de l'expérience de l'interface utilisateur .
- Le cloud computing est également un facteur important. 90 % des organismes déclarent qu'ils vont déployer des applications en nuage dans les deux ans afin de rester agile et de profiter de plus d'évolutivité pour répondre aux besoins fluctuants .

Sommaire du dossier